• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Québec prêt à accueillir plus de 9000 réfugiés d'ici la fin 2016 

Québec prêt à accueillir plus de 9000 réfugiés d'ici la fin 2016

Pierre Moreau (au micro)... (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

Agrandir

Pierre Moreau (au micro)

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le gouvernement Couillard s'est dit prêt mercredi à accueillir plus de 9000 réfugiés syriens au Québec d'ici la fin 2016.

La ministre de l'Immigration, Kathleen Weil, et son collègue à la Sécurité publique, Pierre Moreau, ont confirmé que le Québec accueillera 3650 réfugiés en 2015, et 3650 autres en 2016.

À ce nombre pourraient s'ajouter environ 2000 réfugiés syriens additionnels si le gouvernement Trudeau en fait la demande pour honorer sa promesse électorale. Si ce scénario se concrétise, plus de 9300 personnes arriveront au Québec d'ici la fin de l'année prochaine. 

«Nous sommes prêts au plan logistique», a affirmé M. Moreau.

«Le gouvernement l'a toujours dit, s'ils veulent qu'on en fasse plus, qu'on contribue à une hauteur plus élevée, on est capables pourvu que l'argent soit au rendez-vous», a renchéri Mme Weil.

Québec a prévu un budget de 29 millions pour accueillir les réfugiés syriens en 2015 et s'attend à consacrer une somme semblable en 2016.

Des fonds supplémentaires seront nécessaires pour l'accueil des quelque 2000 réfugiés additionnels. Québec est en discussions avec Ottawa à cet égard.

Les habilitations sécuritaires et les examens médicaux des réfugiés se dérouleront à l'extérieur du Canada. Lorsque les nouveaux arrivants atterriront au pays, ils seront acheminés vers un centre de bienvenue.

Les réfugiés parrainés seront alors dirigés vers les organismes qui les reçoivent. Quant à ceux qui sont pris en charge par l'État, ils seront dirigés vers leur communauté d'accueil. Certains seront logés dans la base militaire de Valcartier, près de Québec, jusqu'à ce qu'on leur trouve une communauté d'accueil.

On priorisera l'accueil des réfugiés parrainés afin d'accélérer leur intégration à la société québécoise.

Québec coordonnera l'accueil des réfugiés avec 13 villes.

La présidente du caucus des grandes villes de l'Union des municipalités du Québec, Caroline St-Hilaire, assure que ses membres seront prêtes à mettre l'épaule à la roue.

«On avait des chiffres de tous ordres qui circulaient, a dit Mme St-Hilaire, qui est mairesse de Longueuil. Et la plupart des villes, je dirais, étaient prêtes à faire encore plus. Il y avait un élan de générosité, dès dimanche, qui s'est manifesté.»

Collecte de fonds

La Croix-Rouge canadienne a lancé une collecte de fonds spéciale pour les réfugiés syriens. L'organisme appelle les Québécois qui souhaitent venir en aide aux nouveaux arrivants à effectuer des dons en argent plutôt qu'en bien. 

Mardi, le gouvernement Trudeau a annoncé le report à la fin février de la date butoir pour l'accueil de 25 000 réfugiés syriens.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer