Les gens qui ont peur de prendre l’avion auront la possibilité de trouver du réconfort auprès de thérapeutes à quatre pattes à l’aéroport Jean-Lesage de Québec.

Marie Tison Marie Tison
La Presse

Dans le cadre d’un projet pilote d’une durée de huit semaines, des élèves en stratégies d’intervention en zoothérapie du cégep de La Pocatière vont parcourir la zone sécurisée de l’aérogare avec leurs chiens pendant les périodes occupées pour apaiser les passagers anxieux.

Accompagnés de leurs enseignants, les cégépiens pourront ainsi prendre de l’expérience dans un environnement réel.

Plusieurs aéroports dans le monde ont mis en place des initiatives de zoothérapies.