En cette période particulière, il est moins facile de trouver des d’activités à réaliser avec les membres d’une bulle familiale et, plus précisément, avec les enfants, tout en respectant les mesures sanitaires établies. Le Parc national d’Oka, situé à deux pas de Mirabel, est ouvert aux mordus de plein air. Il est loisible pour les parents d’amener leurs jeunes, lorsque les conditions le permettront, pour une sortie en lieu de nature, hors du foyer familial, où il est permis, même encouragé, de dépenser l’énergie et l’anxiété que l’on accumule.

Nicolas Parent, Initiative de journalisme local
Initiative de Journalisme local

Les férus de ski de fond pourront y emprunter diverses pistes, dont certaines plus familiales ; que ce soit seul, en duo, avec les membres d’une bulle, ou encore, avec un maximum de huit personnes, tout en respectant les consignes de la Santé publique. Notons que l’on doit réserver un billet quotidien ou une passe annuelle pour pratiquer toutes activités. Le tout est disponible en ligne. Cette mesure vise à contribuer à l’effort collectif de lutte contre la COVID-19.

Donc, avec une passe achetée en ligne, il est permis de s’y rendre pour emprunter, lorsque neige il y aura, des sentiers pédestres, ou encore des chemins spécialement aménagés pour la raquette et le vélo à pneus surdimensionnés (Fatbikes). Notons que les sentiers hivernaux et les lieux de glissade sont ouverts de décembre à mars, selon les conditions de neige.

Pour plus de détails et pour savoir l’identité des sentiers accessibles en ces temps de l’année, il suffit de visiter le site de la SÉPAQ, via la section dédiée au Parc national d’Oka, dont l’adresse Web est affichée à la fin de cet article.

Les mesures COVID-19

Le site fait partie de l’une des régions visées par la désignation « rouge ». Des règles sanitaires supplémentaires émises par les autorités doivent être respectées en tout temps et où cela est requis. Cela concerne, entre autres, la location d’une unité d’hébergement. Notons que le port du masque est obligatoire dans tous les lieux où il est exigé. Les déplacements interrégionaux sont d’ailleurs non recommandés.

De nouvelles règles sont également applicables du 17 décembre au 10 janvier. Pour les activités extérieures, dans les lieux publics comme le Parc national d’Oka, il est possible de bouger en groupe de huit personnes, accompagné d’un superviseur, à condition que les gens maintiennent entre elles une distance de deux mètres.

Pour lire l’ensemble des consignes de la Santé publique et connaître la liste d’activités proposées, il est recommandé de visiter le www.sepaq.com/pq/oka.