Recherche Voyage
Source ID:a2fe7d2a-3f13-4408-9d3d-bc8b7fbd7896; App Source:alfamedia

Destinations soleil: au-delà de la plage

Une randonnée d'une journée ou deux en milieu... (Photo David Boily, Archives La Presse)

Agrandir

Une randonnée d'une journée ou deux en milieu plus rural est une façon d'être près des gens.

Photo David Boily, Archives La Presse

Charles-Édouard Carrier

Collaboration spéciale

La Presse

Sans être un explorateur des temps modernes, il existe tout de même bien des façons de partir à l'aventure lorsque l'on décide  de prendre des vacances dans le Sud. Il suffit de fouiller un peu pour glisser facilement à son horaire une ou deux activités à la fois intéressantes et différentes.

Voyager à pied 

Les voyageurs ont l'habitude de se déplacer à pied dans les centres touristiques et les grandes villes. Pourquoi ne pas oser la randonnée d'une journée ou deux en milieu plus rural? Jad Haddad est directeur de Terres d'aventure Canada, une agence qui organise des voyages à pied pour tous, dans 110 destinations partout sur la planète. «Voyager à pied permet de se rapprocher de la nature et des gens. C'est aussi une façon plus lente de se déplacer puisqu'on prend le temps. Il y a cet aspect de proximité lorsque l'on se déplace à pied», explique-t-il.

Engager un guide local 

Selon les complexes hôteliers, les habitués des voyages tout inclus ont parfois des contacts limités avec la culture locale. Alors, pourquoi ne pas demander à un guide local une petite journée de visite? Selon Stéphane Tellier, à la barre de l'émission Guide et bourlingueur diffusée sur Évasion, ce contact avec les gens du coin est essentiel à tout voyage. «J'aime voyager comme ça. Rencontrer les locaux, c'est créer une connexion vraie et authentique. C'est là que l'on apprécie la beauté réelle d'un pays. Sans ça, il manque une partie de la connexion avec la destination», croit le voyageur.

Un guide local est un atout.... (Photo Thinkstock) - image 2.0

Agrandir

Un guide local est un atout.

Photo Thinkstock

Tournée thématique 

Avec les réseaux sociaux, plusieurs s'improvisent guides touristiques. Le bon côté de cette nouvelle réalité, c'est la diversité de l'offre de services. Des tournées pour prendre les plus belles photos Instagram d'une région aux balades à pied pour découvrir les oeuvres murales d'une ville, l'offre est vaste. «Du côté des Caraïbes, je vois que le concept de la virée gourmande se développe de plus en plus. On le propose maintenant dans les tout-inclus, remarque Stéphane Tellier. C'est une façon de sortir les gens du complexe tout en leur donnant l'impression de s'imprégner un peu plus de la culture locale. À certains endroits, on proposera aussi des cours de cuisine ou de mixologie.» 

Apprendre à surfer 

Plusieurs entreprises, comme la montréalaise Barefoot Surf Travel, ont créé des camps pour apprendre à surfer. Mais sans y consacrer un séjour tout entier, que peut-on espérer d'un cours de surf de quelques heures? Les instructeurs locaux connaissent bien les vagues et savent exactement où amener les élèves pour qu'ils puissent monter sur la planche et goûter à la sensation exaltante de glisser sur l'eau, propulsés par la vague. Ils enseignent la base et proposent des lieux adaptés aux débutants. Il faut toutefois être réaliste: la première journée de surf n'est pas nécessairement garante de succès.

Une visite des plus beaux lieux pour des... (Photo Thinkstock) - image 3.0

Agrandir

Une visite des plus beaux lieux pour des photos peut être passionnante.

Photo Thinkstock

Plonger avec une bonbonne 

Il y a quelque chose de bien spécial à respirer sous l'eau. Les intéressés suivent habituellement une formation complète pour obtenir une certification qui leur permettra de plonger avec un équipement. «Les centres PADI [Professional Association of Diving Instructors] offrent un cours d'initiation, Discover Scuba Diving (DSD). C'est une formation avec vidéo et instructeur PADI d'environ 30 minutes sur terre ferme, et une quinzaine de minutes dans l'eau, le tout suivi de la plongée. C'est pour les 10 ans et plus et valide pour d'autres plongées avec un professionnel pour les 90 jours suivants. La limite de profondeur est de 12 mètres», décrit André Roy, propriétaire du centre de plongée Diving Pirates à Bocas del Toro. C'est parfait pour goûter à la sensation d'une véritable plongée, sans y investir tout son budget de voyage.

Oser la jungle 

Les destinations vacances misent de plus en plus sur des activités où l'adrénaline est à l'honneur et où les vacanciers peuvent découvrir la nature luxuriante d'une jungle de plus en plus accessible. Parmi les activités appréciées des voyageurs, les tyroliennes dans les forêts humides sont maintenant très populaires dans la majorité des destinations du Sud. «Au Panamá, on peut tenter le Chagres Challenge, une journée d'expédition dans la jungle avec escalade, rafting et camping. Il y a de la descente en rappel au Costa Rica près de San José, du saut à l'élastique dans un canyon à Los Cabos, ou encore du surf sur les dunes du volcan Cerro Negro au Nicaragua», énumère Marie-Pier Lanoue, conseillère en voyages chez Passion Voyage.




la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer