Le gouvernement canadien va protéger les droits des passagers aériens pour s'assurer qu'un incident comme celui survenu sur un vol de la compagnie United Airlines n'arrive «jamais» au Canada, a annoncé mardi le ministre des Transports Marc Garneau.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le ministre s'est dit «très troublé par ce qui s'est passé» dimanche à bord de ce vol d'United Airlines, où un passager a été expulsé de force après avoir refusé de céder sa place sur un vol «surbooké».

Le gouvernement de Justin Trudeau va proposer un projet de loi créant une «charte des droits pour les passagers», s'appliquant en cas de surréservation, a assuré M. Garneau, sans préciser.

«Je ne voudrais jamais voir ça au Canada», a-t-il dit lors d'un point de presse. Captée sur vidéo, la scène de l'expulsion du passager d'United a fait le tour des réseaux sociaux, forçant le PDG de la compagnie aérienne à s'excuser.

Évoquée dès novembre 2016 et remise à l'ordre du jour par l'incident survenu aux États-Unis, la charte canadienne devrait entrer en vigueur en 2018, a indiqué le ministre.