• Accueil > 
  • Voyage > 
  • Nouvelles 
  • > Ebola: les voyages en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone sont à éviter 
Recherche Voyage
Source ID:; App Source:

Ebola: les voyages en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone sont à éviter

Selon l'agence fédérale, même si le risque d'infection... (Photo AP)

Agrandir

Selon l'agence fédérale, même si le risque d'infection est faible, les voyageurs peuvent éprouver des difficultés à recevoir des soins d'un système de santé de plus en plus surchargé.

Photo AP

La Presse Canadienne
OTTAWA

Les Canadiens devraient renoncer à tout voyage non essentiel en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone, trois pays durement touchés par la plus récente éclosion du virus Ebola.

L'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) a formulé cette recommandation vendredi afin de protéger les voyageurs canadiens. L'ASPC avait indiqué jeudi, en s'appuyant sur les informations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qu'un avertissement aux voyageurs n'était pas nécessaire pour ces trois pays. Mais l'agence a révisé ses conseils de santé aux voyageurs, affirmant que les Canadiens pouvaient aider les professionnels qui luttent contre l'épidémie dans les pays concernés en évitant de s'y rendre.

Selon l'agence fédérale, même si le risque d'infection est faible, les voyageurs peuvent éprouver des difficultés à recevoir des soins dans les pays touchés, et risquent également d'être exposés au virus en se rendant dans des établissements de santé sur place.

Dans un communiqué, Rona Ambrose, ministre de la Santé, et Lynne Yelich, ministre d'État aux Affaires étrangères et consulaires, expliquent que la recommandation vise à protéger les voyageurs canadiens et à permettre aux autorités sanitaires dans les pays touchés de concentrer leurs ressources sur la lutte contre cette épidémie.

Mmes Ambrose et Yelich ont ajouté que le gouvernement survellait la situation de près et collaborait étroitement avec les missions du Canada qui se trouvent dans les régions touchées par l'épidémie. De plus, ont assuré les ministres, le Canada et ses partenaires internationaux travaillent sans relâche pour apporter leur soutien aux régions touchées. Jusqu'à maintenant, ajoute le communiqué, le gouvernement du Canada a consacré 1,41 million de dollars au combat, et a fourni des experts de l'Agence de la santé publique du Canada et un laboratoire mobile à la Sierra Leone.

Selon l'OMS, en date de jeudi, la fièvre hémorragique avait fait 729 morts en Afrique de l'Ouest. Quelque 1300 personnes ont été infectées depuis le mois de février. Toutefois, aucun cas n'a encore été confirmé au Canada, et selon l'ASPC, le risque pour les Canadiens demeure très faible.

L'OMS a annoncé le lancement d'un plan de 100 millions $ US pour lutter contre l'épidémie. La directrice générale de l'organisation, Margaret Chan, a rencontré vendredi en Guinée les présidents des trois pays touchés.

La Guinée, le Liberia et la Sierra Leone continuent de signaler des cas et des décès liés au virus Ebola, et d'autres cas sont attendus. Le ministère de la Santé du Nigeria a signalé le premier décès lié au virus Ebola dans ce pays, chez un voyageur qui était revenu malade du Liberia.

Les symptômes du virus comprennent de la fièvre, une faiblesse généralisée, des maux de tête et des douleurs, de même que des hémorragies dans différentes parties du corps. Le virus se transmet par les contacts avec les fluides corporels des personnes qui présentent des symptômes.




la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer