Après la tendance des bars à chats, qui s'est exportée jusqu'à Paris, les salons de thé qui développent la thématique de la chouette prennent de l'essor au Japon.

Mis à jour le 6 nov. 2013
RELAXNEWS

Selon le site Kotaku, les bars à chouettes, fukurou, ont commencé à éclore l'année dernière en terres nippones, mais gagnent de plus en plus d'adeptes depuis cet été alors que de nouvelles adresses développant cette thématique ouvrent leurs portes à Tokyo et Osaka.

Suite au succès de «Owl Shop» et «The Cafe with Birds», d'autres cafés-chouettes ont vu le jour à Tokyo et Osaka ces derniers mois, dans lesquels on peut venir caresser ces rapaces et déguster des gâteaux en forme d'oiseaux dans des assiettes à l'effigie de hiboux et autres tasses à gros yeux. Les petits oiseaux nocturnes sont des résidents permanents des lieux et peuvent se laisser toucher et parfois porter par les clients.

Alors que le bar à chats était un concept exclusivement japonais, il s'est décliné en Europe, à Paris avec l'ouverture en grande pompe du Café des Chats, alors qu'une adresse londonienne serait en cours d'aménagement. On estime à plus de 150 le nombre de bars à chats au Japon, alors les hululements prendront-ils le pas sur les miaulements ?

Ce concept de bars animaliers a surtout la cote dans les grandes zones urbaines japonaises où la taille des appartements rend difficile la vie avec un animal de compagnie.

Il y a quelques années, ces rapaces ont connu un engouement jamais égalé grâce à la saga Harry Potter, et grâce au rôle crucial que jouait Hedwige, la chouette blanche apprivoisée du jeune sorcier.