Faut-il cesser de faire confiance à Google, ce moteur de recherche auquel l'énorme majorité de ses usagers s'accordaient, jusqu'à présent, à reconnaître une impartialité sans failles (ou presque)?

André Désiront CYBERPRESSE

Nombre d'observateurs pensent aujourd'hui que cette ère bénie est terminée. C'est que, voici quelques semaines, Google rachetait, pour la modique somme de 700 millions $, la firme ITA Software qui conçoit des algorithmes et des logiciels sophistiqués pour des compagnies aériennes, des grossistes et des agences de voyages en ligne.

Marissa Meyer, vice présidente responsable du département «Search Products» de Google a été très claire : «Pour beaucoup de gens, trouver le bon vol au meilleur prix peut se révéler très frustrant, parce que les tarifs et les disponibilités changent constamment... Nous souhaitons faciliter ce type de recherche.»

Autrement dit, Google va probablement concevoir son propre méta-moteur qui fera concurrence aux autres outils du même type comme Kayak, Mobissimo, SideStep, etc..., mais aussi aux agences en ligne comme Orbitz, Hotwire ou Expedia.

>>>Lire la suite sur le blogue d'André Désiront