(Paris) Le trafic des aéroports parisiens a enregistré en août une hausse de 1,5 % sur un an, avec 10,4 millions de passagers et une belle progression à Paris–Charles-de-Gaulle (CDG) qui compense un recul à Orly, en travaux, a annoncé Groupe ADP lundi.

Agence France-Presse

CDG, l’aéroport au nord de Paris, a accueilli 7,5 millions de passagers (+ 4,3 %) et Orly, au sud de la capitale, où de gigantesques travaux de reconstruction de la piste 3 sont en cours, 2,9 millions (-5,2 %), selon un communiqué de leur gestionnaire.

« C’est la première fois dans l’histoire de Paris Aéroport qu’un mois d’août passe la barre des 10,3 millions de passagers. Sur les mois de juillet et août, le trafic dans les aéroports parisiens s’est élevé à 20,9 millions de passagers, contre 20,6 millions l’an dernier, établissant un nouveau record sur cette période », a-t-il précisé.

CDG « a enregistré une journée historique le 29 juillet avec 256 312 passagers accueillis », a-t-il ajouté.

Depuis le début de l’année, le trafic de Paris Aéroport (CDG et Orly) est en progression de 3,8 % avec un total de 73,3 millions de passagers.

Le trafic international (hors Europe) est en progression (+1,2 %) tiré par la fréquentation sur l’Amérique latine (+3,7 %), l’Amérique du Nord (+3,3 %), les DOM-COM (+2,1 %), le Moyen-Orient (+0,3 %) et l’Afrique (+0,1 %).

Seule la région Asie-Pacifique est en baisse de 1,6 %.

Le trafic Europe (hors France) est en progression de 2,3 % alors que le trafic France est en décroissance de 0,3 %. Le nombre de passagers en correspondance a augmenté de 2,2 %.

Le trafic du groupe turc TAV Airports, dont le Groupe ADP détient 46,1 % du capital, est en baisse pour sa part de 34,1 % sur le mois d’août après la perte des vols commerciaux d’Istanbul Atatürk transférés vers le nouvel aéroport d’Istanbul depuis le 6 avril.

Hors Istanbul Atatürk, le trafic de TAV Airports, qui gère dix aéroports, est en hausse de 1,2 % depuis le début de l’année, selon Groupe ADP.

Le trafic de l’aéroport de Santiago du Chili, dont le Groupe ADP détient 45 % du capital, est en hausse de 7,9 % sur le mois d’août 2019 et à Amman, dont le Groupe ADP détient 51 % du capital, il s’est amélioré de 5,1 % en août.