Les touristes qui n’ont pas la chance d’assister à la prochaine Biennale d’art de Venise pourront dorénavant se rabattre sur l’île de la Giuddeca, où sera inauguré ce printemps le premier « Quartier des arts contemporains » de la cité italienne.

Violaine Ballivy Violaine Ballivy
La Presse

On y retrouvera – outre des pavillons temporaires pour la Biennale – une dizaine de galeries qui présenteront une vingtaine d’expositions.

Au XIXe siècle, l’île de Giuddeca a été transformée en zone industrielle où ont été construites des brasseries, des tanneries et d’autres manufactures, dont plusieurs ont été transformées ces dernières années en boutiques, hôtels et ateliers d’art.