Source ID:efc9ffdae2e7330181491989e797d44b; App Source:StoryBuilder

Escale festive à Drummondville

On met de trois à quatre heures pour... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

On met de trois à quatre heures pour parcourir le village illuminé Desjardins. Bon an, mal an, ce sont entre 15 000 et 20 000 personnes qui visitent l'endroit pendant le temps des Fêtes.

Photo André Pichette, La Presse

Des milliers de Québécois vont passer par Drummondville prochainement, en transit entre Montréal et Québec. Certains vont s'y arrêter pour casser la croûte ou faire le plein. Mais la principale agglomération du Centre-du-Québec mérite qu'on s'y attarde un peu, surtout pendant les Fêtes. Voici six raisons de le faire.

Noël au Village québécois d'antan

Pour la période des Fêtes, le Village québécois d'antan s'illumine de 25 000 lumières et s'anime d'une multitude d'activités festives dans un décor qui vaut franchement le détour.

«On trouve quelque 70 bâtiments authentiques qui datent de 1810 à 1920, nous explique le directeur général Guy Bellehumeur. Ils ont été déménagés ici à l'ouverture du site il y a 41 ans, et beaucoup d'entre eux ont entretenu de réelles fonctions, comme la caisse populaire, l'église et le presbytère.»

Tout autour grouillent plus de 75 comédiens - certains font la démonstration de métiers traditionnels et d'autres s'assurent de faire chanter et danser les visiteurs. Et attention aux lutins taquins qui s'activent autour de l'atelier du père Noël!

https://villagequebecois.com/

La Courvalloise, centre d'activités hivernales qui propose glissade,... (PHOTO FOURNIE PAR LA COURVALLOISE) - image 2.0

Agrandir

La Courvalloise, centre d'activités hivernales qui propose glissade, raquette et fat bike.

PHOTO FOURNIE PAR LA COURVALLOISE

Jouer dehors à La Courvalloise

On est à moins de 15 minutes de centre-ville de Drummondville et pourtant, on se croirait à des lieux de l'autoroute Jean-Lesage, que l'on vient tout juste de quitter.

Le coup d'oeil sur la rivière Saint-François est superbe, et c'est justement ici que s'est installée La Courvalloise, centre d'activités hivernales qui propose glissade, raquette et fat bike.

La pente est construite chaque année à l'aide d'un canon à neige et d'une dameuse.

«On peut ainsi rester ouverts jusqu'après la relâche scolaire, même si on voit le gazon ailleurs dans le sud-ouest du Québec, nous explique Jean-Martin Lavoie, directeur des opérations. On aménage trois corridors parallèles qui peuvent accueillir les enfants de 5 ans et plus.»

http://reseauxpleinair.com/Web/Page.aspx?Id=3

Rose Drummond, c'est aussi un comptoir gourmand, une... (Photo André Pichette, La Presse) - image 3.0

Agrandir

Rose Drummond, c'est aussi un comptoir gourmand, une épicerie fine, une boutique de fleurs et un producteur maraîcher.

Photo André Pichette, La Presse

Pause café chez Rose Drummond

On dit qu'il s'agit du meilleur café entre Montréal et Québec. C'est certainement le cas parmi ceux qui sont offerts en bordure de la 20! Mais gare à celui qui pense simplement s'arrêter pour acheter un café pour emporter!

Rose Drummond, c'est aussi un comptoir gourmand, une épicerie fine, une boutique de fleurs et un producteur maraîcher.

D'ailleurs, 80 % des légumes intégrés dans le menu poussent sur place, certains à l'année sous les 5000 mètres carrés de serres.

Pour le reste, on s'approvisionne tout près. «Plus de 300 producteurs locaux sont représentés sur nos tablettes et dans nos assiettes, on veut d'ailleurs être un centre de référence pour le terroir québécois», nous explique le copropriétaire Emmanuel Bertrand.

https://www.rose.ca/

Pour 10 $, Laser Force offre aux participants... (Photo André Pichette, La Presse) - image 4.0

Agrandir

Pour 10 $, Laser Force offre aux participants de devenir membre, ce qui leur permet de gagner des habiletés spéciales selon le niveau qu'ils atteignent.

Photo André Pichette, La Presse

Lâcher son fou à Laser Force

Il existe plusieurs centres ludiques, mais l'équipe de Laser Force fait beaucoup d'efforts pour se démarquer.

L'aire de jeu du tag laser s'étend sur 4000 pieds carrés dans un décor réalisé par une équipe qui a notamment travaillé à Disney World.

Laser Force offre plus ou moins 100 modes de jeu différents: «Il y a des scénarios coopératifs où certains joueurs incarnent des personnages clés qu'on doit protéger, alors que d'autres jouent des zombies qui doivent contaminer leurs proies», explique le proprio Yannick Benoit.

On peut aussi s'amuser au tag à l'arc, au ballon-chasseur UV, dans un champ de tir Nerf unique ainsi que dans des stations de jeu en réalité virtuelle.

https://laserforcequebec.com/

Le Roy Jucep offre la poutine depuis 1964... (Photo André Pichette, La Presse) - image 5.0

Agrandir

Le Roy Jucep offre la poutine depuis 1964 dans son restaurant du centre-ville de Drummondville. À l'instar de plusieurs de ses collègues qui travaillent ici depuis des années, France Tanguay accueille les clients depuis maintenant 27 ans.

Photo André Pichette, La Presse

Goûter à la poutine originale

Évidemment, cette affirmation est contestée, certains disent que c'est à Warwick que le plat national québécois a été inventé quelques années auparavant.

Mais c'est Le Roy Jucep qui l'a commercialisé le premier, en 1964, comme on peut l'apprendre sur le brevet accroché devant la caisse, en entrant dans le casse-croûte du boulevard Saint-Joseph.

Est-elle meilleure que celle de la Fromagerie Lemaire, autre institution de la capitale de la poutine?

La sauce un tantinet sucrée ne plaît pas à tout le monde, mais les frites sont bonnes et le fromage est bien frais.

On y va d'abord pour l'histoire et l'ambiance de diner intemporelle. Avis aux intéressés, le menu du Roy Jucep offre bien davantage que de la poutine.

http://www.jucep.com/accueil

Joseph Veleno, de Kirkland, est l'une des vedettes... (PHOTO VOLTIGEURS DE DRUMMONDVILLE) - image 6.0

Agrandir

Joseph Veleno, de Kirkland, est l'une des vedettes des Voltigeurs de Drummondville, un des meilleurs clubs de la LHJMQ.

PHOTO VOLTIGEURS DE DRUMMONDVILLE

Tous Voltigeurs!

Vous avez suivi la série télé Demain des hommes avec intérêt? Pourquoi ne pas aller voir un match de hockey junior «en vrai»?

Ça tombe bien, les Voltigeurs de Drummondville sont l'une des équipes de l'heure dans la LHJMQ.

Leurs vedettes Maxime Comtois, Joseph Veleno et Nicolas Beaudin ont beau être actuellement au camp d'entraînement d'Équipe Canada junior dans l'espoir de participer au Championnat mondial à Vancouver et à Victoria, ce n'est pas une raison pour bouder le plaisir d'aller vivre l'expérience d'un match au vénérable Centre Marcel-Dionne.

Pendant la période des Fêtes, les Voltigeurs jouent à domicile cet après-midi, le 31 décembre ainsi que les 3 et 4 janvier.

http://voltigeurs.ca/




la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer