Recherche Voyage
Source ID:48d27043-4726-4428-b432-0204b44854fb; App Source:alfamedia

ABBA, comme si vous y étiez

(STOCKHOLM, Suède) À Stockholm, le plus célèbre groupe suédois  est devenu un argument touristique... Un musée des plus amusants y est même entièrement consacré à ABBA.

Beaucoup les trouvaient surtout «quétaines», mais l'histoire a fini par leur donner raison.

Plus de 35 ans après sa séparation, ABBA est devenu un groupe culte qui transcende les modes et les époques. Le quatuor suédois est même revenu dans l'actualité cette année, par le truchement du film Mamma Mia 2 et l'enregistrement de deux nouvelles chansons dont la sortie est prévue l'an prochain, en même temps qu'une nouvelle tournée virtuelle.

Dans ce contexte, le musée ABBA de Stockholm est loin de paraître dépassé.

Au contraire.

Qu'on le prenne au premier ou au huitième degré, cet établissement n'est rien de moins qu'un détour obligé, non seulement pour les fans finis du groupe, mais aussi pour tout amateur de culture pop qui se respecte.

Interactivité

Il faut dire que ses créateurs ont mis le paquet. Loin d'être passif, le parcours est jalonné de stations interactives qui invitent le visiteur à déployer ses talents de chanteur ou de danseur... au risque d'avoir l'air nono en public... on sait de quoi on parle.

Dans une salle du musée ABBA, on vous... (Photo Jean-Christophe Laurence, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Dans une salle du musée ABBA, on vous propose de monter sur scène pour interpréter Dancing Queen en compagnie des hologrammes d'Agnetha, Benny, Bjorn et Anni-Frid.

Photo Jean-Christophe Laurence, La Presse

Situé à l'ombre d'un parc d'attractions, dans l'île de Djurgården, en plein coeur de la capitale suédoise, l'endroit ne paie pas de mine au premier coup d'oeil. Mais dans les entrailles de la bête, s'ouvre un étonnant monde souterrain où le temps semble s'être arrêté en 1977.

Il y a certes des aspects plus prévisibles. ABBA ne pulvérisait pas les conventions et le musée est en partie à cette image. 

On y trouve ainsi les inévitables artefacts ayant appartenu au groupe (dont les costumes, d'un kitsch à hurler!), des disques d'or, des pochettes et de nombreux films d'archives, dont certains remontent jusqu'aux années 60. 

On a aussi recréé les studios d'enregistrement, les bureaux de la maison de disques, l'hélicoptère de la pochette d'Arrival et même une loge d'amphithéâtre, pour évoquer les tournées monstres des années 70. 

Mais plus on avance, plus on s'immerge dans l'univers d'ABBA, au point de se transformer progressivement en cinquième membre du groupe.

Ici, de petites cabines munies de micros permettent d'enregistrer une chanson avec ABBA. Là, un studio photo donne l'occasion de poser avec le groupe.

Dans la salle suivante, on vous propose de monter sur scène pour interpréter Dancing Queen en compagnie des hologrammes d'Agnetha, Benny, Bjorn et Anni-Frid. Plus loin, vous voici intégré à un vidéoclip de la formation, comme si vous aviez toujours fait partie du quatuor. 

Cerise sur le gâteau: toutes vos performances sont immortalisées, puis téléchargeables sur le site du musée. Au moins, vous n'aurez pas eu l'air fou pour rien!

Si cette visite prouve une chose, c'est bien que les Suédois ont de l'humour. Et qu'ils sont capables d'être «trop» lorsque les circonstances s'y prêtent. En ce sens, le musée ABBA est loin du fameux lagom, mot-valise exprimant la proverbiale modestie suédoise. Il faut dire qu'avec 350 millions de disques vendus, la carrière du groupe a été tout sauf modeste.

On trouve dans le musée les inévitables artefacts... (Photo Jean-Christophe Laurence, La Presse) - image 3.0

Agrandir

On trouve dans le musée les inévitables artefacts ayant appartenu au groupe, dont les costumes.

Photo Jean-Christophe Laurence, La Presse

Une croisière avec ça?

Ouvert en 2013, le musée ABBA attire 250 000 personnes par année. Preuve qu'en plus d'être devenu une référence de la musique pop, le groupe est désormais un argument touristique en soi. 

Dans un rapport paru en 2014, 8 visiteurs sur 10 affirment qu'ils n'auraient pas visité Stockholm s'ils n'avaient pas connu ABBA. L'étude conclut que le tourisme lié à ABBA constitue désormais une frange à part entière du tourisme culturel en Suède. 

Signe des temps: on offre désormais des croisières sur le thème d'ABBA, de même que des visites guidées dans les rues de Stockholm où vous marcherez sur les traces du groupe. Il est aussi possible de faire la virée soi-même, en se basant sur le guide ABBA de Stockholm, publié il y a quelques années.

À noter que Bjorn Ulveaus est l'un des propriétaires du musée - dont le prix d'entrée est de 250 couronnes, soit 35 $. De quoi arrondir ses fins de mois...

_________________________________________________________

https://www.abbathemuseum.com/en/ (en anglais)




la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer