La liste:-1:liste; la boite:1322676:box; tpl:html.tpl:file
Source ID:382786; App Source:cedromItem

L'hôtel Rough Luxe: le contenant avant le contenu

  • L’hôtel, un ancien bordel, offre six chambres à ses visiteurs. (Photo fournie par l'hôtel Rough Luxe)

    Plein écran

    L’hôtel, un ancien bordel, offre six chambres à ses visiteurs.

    Photo fournie par l'hôtel Rough Luxe

  • 1 / 5
  •  (Photo fournie par l'hôtel Rough Luxe)

    Plein écran

    Photo fournie par l'hôtel Rough Luxe

  • 2 / 5
  • L’hôtel offre des chambres qui ont conservé un aspect brut, agrémenté de touches plus cossues. (Photo fournie par l'hôtel Rough Luxe)

    Plein écran

    L’hôtel offre des chambres qui ont conservé un aspect brut, agrémenté de touches plus cossues.

    Photo fournie par l'hôtel Rough Luxe

  • 3 / 5
  •  (Photo fournie par l'hôtel Rough Luxe)

    Plein écran

    Photo fournie par l'hôtel Rough Luxe

  • 4 / 5
  • L’esthétique de l’hôtel plaît énormément aux fanatiques de design et aux photographes de mode. (Photo fournie par l'hôtel Rough Luxe)

    Plein écran

    L’esthétique de l’hôtel plaît énormément aux fanatiques de design et aux photographes de mode.

    Photo fournie par l'hôtel Rough Luxe

  • 5 / 5

(LONDRES) L'hôtel Rough Luxe, à deux pas de la station de train King's Cross, répond en tous points à la tendance récente du look «poorgeois».

Le site web de l'hôtel a le mérite d'être honnête. «Moitié brut, moitié luxe.» On ne saurait dire mieux.

Dans ce minuscule établissement de six chambres - un ancien bordel -, tout a été savamment étudié pour conserver un aspect brut, à demi rénové, agrémenté çà et là de touches plus cossues.

L'esthétique de l'hôtel plaît énormément aux fanatiques de design et aux photographes de mode. Le lendemain de notre départ, Vogue est venu faire ici une séance photo avec une actrice célèbre. Le magazine Wallpaper a aussi vanté les charmes des lieux.

Pour le voyageur à la recherche d'un peu de confort - ou de services -, le charme opère moins. L'esthétisme montre vite ses limites. Par exemple, les petits téléviseurs vintage de plastique blanc des années 70 présents dans les deux chambres que nous avons essayées ne fonctionnaient pas.

Le confort? Plus que minimal. Les lits sont certes jolis, mais ils sont durs. Idem pour la chaise de velours rugueux qui était pratiquement défoncée dans notre deuxième chambre. L'appellation «rough» porte ici très bien son nom...

Sur une note positive, le seul et unique employé de l'hôtel s'est avéré très sympathique et attentif à nos besoins. L'établissement possède aussi une bonne cave à vin, et on se montre prompt à en offrir un verre aux invités.

L'emplacement est par ailleurs idéal, pour ceux que le côté un peu cru du quartier ne dérange pas. La station King's Cross donne accès en quelques minutes à toutes les principales attractions de Londres, et c'est aussi de là que part le train Eurostar vers Paris et Bruxelles.

Chambre à partir de 159 livres sterling.

Info: www.roughluxe.co.uk




la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer