La liste:-1:liste; la boite:1322676:box; tpl:html.tpl:file
Source ID:742f3a14311831219ae067d00ae865ab; App Source:StoryBuilder

La Sicile, une histoire vivante

L'île d'Ortigia, à Syracuse, en Sicile... (Photo Getty Images)

Agrandir

L'île d'Ortigia, à Syracuse, en Sicile

Photo Getty Images

Pierre Gingras

La Sicile baigne dans la Méditerranée et dans l'histoire. Phéniciens, Grecs, Romains, Arabes et même les nordiques Normands s'y sont donné rendez-vous au cours des millénaires. Plusieurs de leurs vestiges ont résisté au temps, aux guerres et aux tremblements de terre. Visite éclair de cet accueillant coin de l'Italie.

À Palerme, l'église Capitolare di San Cataldo, sur... (Photo Getty Images) - image 1.0

Agrandir

À Palerme, l'église Capitolare di San Cataldo, sur la Piazza Bellini,
est probablement l'édifice ancien le plus étrange avec ses trois coupoles orientales rose vif.

Photo Getty Images

Fébrile Palerme

Dès l'arrivée à Palerme, l'aéroport Falcone-Borsellino nous rappelle les deux magistrats assassinés par la mafia. Mais on oublie vite la pieuvre malfaisante au contact cordial des Siciliens pour être rapidement happé par l'histoire et la fébrilité de la ville que l'on arpente avec quiétude.

L'église Capitolare di San Cataldo, sur la Piazza Bellini, est probablement l'édifice ancien le plus étrange avec ses trois coupoles orientales rose vif.

Pour éviter une «monumentite» aiguë, rien de mieux qu'une visite au marché Ballaro, facilement accessible à pied de la fameuse via Maqueda.

Il serpente longuement à travers le quartier. Les Palermitains y font leurs courses. Atmosphère fébrile, bruyante et conviviale.

Vente à la criée, parfois même en chantant. Impossible de résister aux odeurs appétissantes. Rappelez-vous par ailleurs que Palerme est un immense labyrinthe où le conducteur néophyte n'a pas sa place.

L'autobus touristique est idéal pour localiser les endroits intéressants et se déplacer d'un endroit à l'autre. Un conseil: faites-vous cueillir à l'aéroport.

Vous y retournerez plus tard pour louer la voiture qui vous mènera ailleurs dans l'île. Le coût du service vaudra mille fois le cauchemar évité.

Les vestiges grecs du parc archéologique de la... (Photo Getty Images) - image 2.0

Agrandir

Les vestiges grecs du parc archéologique de la Valle dei Templi,
à Agrigento, illuminés en soirée, exigent un arrêt d'une journée.

Photo Getty Images

La vallée des Temples

Impossible d'y échapper. Les vestiges grecs du parc archéologique de la Valle dei Templi, à Agrigento, illuminés en soirée, exigent un arrêt d'une journée, ne serait-ce que pour voir le temple de la Concorde.

Merveilleusement bien conservé en dépit de ses 2400 ans, il surplombe la région tout en ayant à l'oeil la mer au loin.

À deux pas se trouve aussi le musée archéologique régional.

L'exceptionnelle beauté des céramiques de la Villa del... (Photo Getty Images) - image 3.0

Agrandir

L'exceptionnelle beauté des céramiques de la Villa del Casale fait du village de Piazza Armerina un détour incontournable.

Photo Getty Images

Le bikini avant l'heure

Les mosaïques de la Villa del Casale, à deux pas du village de Piazza Armerina, sont fabuleuses. C'est un détour incontournable.

Conservées durant des siècles sous des tonnes de boue, les mosaïques témoignent de la vie romaine. La perfection des détails est incroyable.

La tenue des athlètes féminines vous étonnera. Le bikini avant l'heure. Le couloir de 60 m illustrant la faune africaine, sa capture et son transport à Rome est aussi un pur enchantement.

Taillé à même le roc, le théâtre grec... (Photo Getty Images) - image 4.0

Agrandir

Taillé à même le roc, le théâtre grec de Syracuse est l'un des plus imposants monuments de toute l'Antiquité.

Photo Getty Images

Antique et moderne Syracuse

La Sicile est un condensé de l'histoire, et le Théâtre grec de Syracuse en est un des premiers témoins. Taillé à même le roc, c'est l'un des plus imposants monuments de toute l'Antiquité.

Sur la partie supérieure, une source à grand débit coule depuis 2500 ans à partir de canalisations d'une autre époque.

À côté, une latomie, carrière aujourd'hui tout en verdure d'où on a extrait les matériaux de construction d'Ortigia et de Siracusa.

À voir, l'Oreille de Denys, grotte immense et surprenante taillée de mains d'homme. Ne manquez pas la Latomia dei Cappuccini, plus grande encore et plus verte, qui date de 400 ans avant J.-C.

Pour passer à la modernité, voici l'architecture tout en hauteur de la Madonna delle Lacrime, visible à des kilomètres à la ronde.

L'intérieur est encore plus spectaculaire. Le sanctuaire doit son existence à un tableau de la vierge qui pleurait. De vraies larmes, ont soutenu des scientifiques! Faites un arrêt au musée qui relate le phénomène.

La présence de la mer et son histoire... (Photo Getty Images) - image 5.0

Agrandir

La présence de la mer et son histoire millénaire donnent
à Syracuse, et à l'île d'Ortigia, un charme envoûtant.

Photo Getty Images

La beauté d'Ortigia 

Séjournez dans l'île d'Ortigia, beauté radieuse et coeur historique de Syracuse.

Quartier piétonnier effervescent, places publiques impressionnantes, églises, restos et boutiques innombrables.

Pour relaxer, promenade sur les remparts et baignade à partir de la récente terrasse aménagée pour jouir du soleil.

Ne pas manquer la passionnante exposition Archimede a Siracusa, jusqu'au 31 décembre à la galerie Montevergini, sur la somptueuse Piazza Duomo.

Une bonne adresse: la Tavernetta da Piero, excellente table à prix abordable. Ortigia est à 90 minutes de l'Etna. Malheureusement, son humeur est souvent changeante, comme on l'a vu récemment.

Les catacombes de San Giovanni... (Photo Getty Images) - image 6.0

Agrandir

Les catacombes de San Giovanni

Photo Getty Images

Villes souterraines

Pénétrez dans les catacombes de Siracusa, les plus importantes du monde après celles de Rome.

On imagine le travail de creusage colossal réalisé d'abord par les Romains aux fins d'aqueduc puis, quelques siècles plus tard, par les chrétiens.

Celles de San Giovanni Evangelista forment une véritable ville souterraine avec des voies principales et secondaires bordées d'une infinité de petites cryptes.

De 8000 à 10 000 dépouilles y reposent. L'ensemble est tellement vaste qu'il a servi d'abri à des milliers de personnes durant la Seconde Guerre mondiale pour échapper aux bombardements anglais.

Les catacombes de Santa Lucia sont tout aussi impressionnantes. Dans l'île d'Ortigia, une trappe discrète dans le plancher de l'église San Felipe Apostol vous fera découvrir un autre réseau, cette fois sur trois niveaux de profondeur, comme si on circulait dans un gruyère titanesque.

Les viaducs de Sicile sont nombreux et spectaculaires.... (Photo Getty Images) - image 7.0

Agrandir

Les viaducs de Sicile sont nombreux et spectaculaires.

Photo Getty Images

Des viaducs spectaculaires

La meilleure façon de circuler en Sicile est l'automobile, sauf dans les centres urbains. Le réseau autoroutier est impeccable.

Les viaducs y sont innombrables et spectaculaires, même si certains ont déjà connu des vices de construction. Attention: les automobilistes roulent en fou, souvent à plus de 120 km/h.

Le GPS vous sera utile, mais ne pourra vous guider partout à l'intérieur des villes et villages, car plusieurs adresses sont inaccessibles en voiture.

Préparez-vous à faire rouler vos valises.




la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer