Crise économique ou pas, Paris reste un pôle d'attraction immense pour les touristes du monde entier. La Ville lumière a inauguré ces dernières semaines plusieurs nouvelles attractions, et de nombreuses autres sont en chantier. Tour d'horizon.

Maxime Bergeron LA PRESSE

Les berges piétonnes de la rive gauche

Le projet a fait rager bon nombre d'automobilistes. Qu'à cela ne tienne, le maire de Paris a inauguré à la mi-juin de nouvelles berges piétonnes le long de la Seine, dotées de plusieurs bars-terrasses, de petits restaurants et surtout, d'une vue imprenable sur la ville. La promenade de 2,3 km - autrefois empruntée par des milliers d'automobiles chaque jour - relie le musée d'Orsay et le pont de l'Alma. Elle est particulièrement animée le soir et les week-ends.

La place de la République 2.0

C'est l'une des plus grandes places publiques de Paris. Et jusqu'à tout récemment, c'était aussi l'une des plus moches. Après 18 mois de travaux et des investissements de près de 25 millions de dollars, la place de la République a dévoilé son nouveau visage à la mi-juin. Un peu à l'image de la place des Festivals à Montréal, l'espace accordé aux piétons a été grandement augmenté. Ils bénéficient désormais d'une vaste place de 25 000 m2 plantée de 24 bancs en chêne et de 78 platanes. Un café et une joujouthèque ont été aménagés, et de nombreux concerts gratuits seront présentés tout au long de l'été.

Paris Plages

C'est devenu un classique moderne de Paris. Après un printemps maussade, Paris Plages sera de retour dans quelques jours le long de la Seine et au bassin de la Villette. Au menu: sable fin, chaises longues et plusieurs concerts gratuits, dont ceux de Jacques Higelin, Olivia Ruiz et Alex Beaupain. De nombreuses activités sans frais seront aussi offertes sur cette plage artificielle de 1 km, comme des cours de danse, des jeux nautiques, du taï-chi et de la pétanque. Du 20 juillet au 18 août, de 9h à minuit.

Les Grands Boulevards à rabais

Il s'agit d'une offre destinée à combattre la crise économique qui profitera aux voyageurs à l'affût d'aubaines. Le temps d'un été, plusieurs établissements situés le long des Grands Boulevards se sont unis pour offrir des rabais aux touristes. À l'achat d'un billet à prix courant, on bénéficie d'un escompte de 10 à 25% dans les sites partenaires. Parmi les participants, on compte le musée gourmand du Chocolat, le musée du parfum Fragonard, le musée Grévin, la tour Jean sans Peur, les Étoiles du Rex et le spectacle multimédia Paris-Story.

À venir...

Aéroville

Cette nouveauté n'a pas grand-chose de parisien, mais elle séduira les amateurs de shopping. Aéroville, un centre commercial gigantesque de 110 000 m2, ouvrira ses portes en octobre prochain, à quelques pas de l'aéroport Charles-de-Gaulle. Outre ses 205 boutiques, on y trouvera un cinéma de 12 salles, 30 restaurants et un café avec vue... sur les pistes d'atterrissage.

Musée Picasso

Cette institution du Marais est fermée depuis presque deux ans, au grand déplaisir des touristes qui se heurtent à une porte close. Le musée Picasso rouvrira ses portes en décembre 2013, après une remise complète aux normes qui comprend la création d'un jardin et d'un café. On y trouvera toujours une impressionnante collection des oeuvres de l'artiste, dont plus de 200 peintures et 158 sculptures.

Piscine Molitor

Après plus de 20 ans d'abandon, la mythique piscine Molitor rouvrira ses portes au printemps 2014, à deux pas de Roland-Garros. Ce joyau Art déco construit en 1929, qu'on a notamment vu dans le film Life of Pi, sera entièrement restauré dans toute sa gloire d'origine. Un hôtel de 124 chambres et un spa seront aussi construits.

Tour Eiffel

Cette attraction n'a pas besoin de grand-chose pour attirer les touristes. Pourtant, la tour Eiffel s'est offert une cure de jouvence qui sera terminée au milieu de 2014. Parmi les principales améliorations, on retrouvera un plancher vitré à 57 mètres du sol, qui promet une expérience vertigineuse aux touristes.

Le quartier des Halles

Après une rénovation de plus de 1 milliard de dollars canadiens, cette déprimante place bétonnée en plein coeur de Paris présentera un nouveau visage plus vert et convivial. Les travaux seront terminés en 2016.

Gratte-ciel à La Défense

Le quartier de La Défense, situé à quelques minutes de métro de Paris, s'enrichira d'une série de nouveaux gratte-ciel au cours des prochaines années. Les tours Hermitage, hautes de 323 mètres, offriront une salle de spectacle, une galerie d'art contemporain ainsi qu'un hôtel et des boutiques. La tour Phare comprendra un restaurant panoramique au 66e étage. Ouverture prévue en 2018.

PHOTO FRED DUFOUR, AFP