«Quartiers et histoires de Paris... à pied» est un nouveau guide édité par la Fédération française de Randonnée. Douze balades proposent de découvrir la capitale à travers ses monuments connus ou méconnus, parfois insolites, mêlant petites histoires à la grande Histoire.

RELAXNEWS

Le Pont Neuf

Réalisé entre la fin du XVIe et le début du XVIIe siècle, le Pont Neuf compte douze arches enjambant la Seine. Au-dessus de chacune d'elles s'alignent des mascarons, petites sculptures représentant des figures humaines. Sur les 384 présentes sur le pont, une seule représente le visage d'une femme.

Le Boeuf sur le Toit

Ce club, lieu mythique du jazz français, a été nommé ainsi sur les conseils de Jean Cocteau, d'après le titre d'un morceau de Darius Milhaud, inspiré d'un air du Brésil où le compositeur a vécu. Les deux artistes et leurs amis s'y réunissaient régulièrement pour des concerts improvisés. Succès et clientèle affluant, il n'était pas rare que des spectateurs rejoignent la scène pour jouer un morceau. D'où l'expression «faire un boeuf».

34, rue du Colisée, 8e arr.

La fontaine Carpeaux

Située dans le jardin des Grands Explorateurs, près de l'avenue de l'Observatoire, on y passe à côté sans forcément y faire attention. Pourtant, ses sculptures sont splendides, les mouvements des personnages et des chevaux sont parmi les plus finement réalisés. Le point de vue depuis la fontaine offre une perspective de choix sur le jardin et le palais du Luxembourg, et de l'autre côté, sur l'Observatoire.

La Rotonde de la Villette

Elle abrite aujourd'hui une brasserie à la mode, mais la Rotonde est une ancienne barrière d'octroi du mur d'enceinte, conçu par Ledoux juste avant la Révolution, qui entourait Paris et permettait de percevoir l'impôt sur les marchandises entrant dans la capitale. Elle est l'un des quatre vestiges de ce mur encore visibles. C'est à cause d'elle si le tracé de la ligne 2 du métro est si sinueux du côté de Stalingrad. Pour pouvoir la conserver, le tracé a dû dévier son axe plusieurs fois pour la contourner.

6-8 place de Stalingrad, 19e arr.

Quartier Mouzaïa - Danube

Dans le 19e arrondissement, la rue de Mouzaïa est connue pour ses belles villas et ses petites allées ombragées bordées de fleurs. Ses airs de campagne se retrouvent jusqu'en direction de la place de Rhin-et-Danube, où trois rues aux noms républicains se rejoignent : rue la Liberté, rue de l'Égalité et rue de la Fraternité.