De tous les marchés espagnols, le plus célèbre à l'étranger est probablement la Boqueria, à Barcelone, près des Ramblas, rendez-vous des gourmets et gourmands, qui s'amusent à y découvrir les produits espagnols, en attrapant un des fameux petits-déjeuners du comptoir Pinotxo ou encore en y faisant une dégustation de jambon ibérique dans ses échoppes hyper spécialisées.

Marie-Claude Lortie LA PRESSE

Or, Madrid n'est pas en reste. Depuis plusieurs années, la capitale rénove et relance ses marchés traditionnels.

Autrefois abandonné, le marché San Miguel a été totalement retapé en 2009 et transformé en hall gourmand, relançant du même coup la vie de quartier des environs, près de la Puerta del Sol. Le marché San Anton, dans Chueca, vient lui aussi de rouvrir, avec ses trois étages d'épicerie et de restaurants. Parcours pour amateurs de marchés.

Marché San Miguel

Rénové en 2009, ce marché datant de 1916 est un exemple spectaculaire de l'architecture de fer et de verre qui a marqué le tournant du siècle dernier dans la capitale espagnole. Aujourd'hui, l'intérieur retapé n'est pas un marché traditionnel mais plutôt une sorte de hall alimentaire raffiné où l'on peut à la fois acheter des produits à ramener à la maison et des bouchées à manger sur place, comme les croquettes, les churros ou même des sushis... On peut aussi y prendre un verre.

Mercado San Miguel

Plaza de San Miguel

www.mercadodesanmiguel.es

Marché San Anton

Installé dans Chueca, un quartier qui bouge, le marché San Anton a trois étages et offre toutes sortes de services de cuisine et de formation... On peut, bien sûr, y faire son épicerie dans les étalages de fruits et légumes frais, viandes et laitages et autres produits fins importés ou locaux. On peut aussi se perdre dans les étages supérieurs qui comptent toute une série de bars à tapas de même qu'un restaurant, La Cocina de San Anton. On y mange une cuisine espagnole typique bien faite, qui s'inspire des produits frais offerts dans l'enceinte. À ne pas manquer: les jambons de grande qualité de marque 5 Jotas, du jambon ibérique donc de bêtes nourries seulement aux glands de chêne. Très fin. Et savoureux.

24, calle Augusto Figueroa

www.mercadosananton.com

Mercado de la Paz

Installé dans la Calle de Ayala, au coeur du chic quartier de Salamanca, ce marché n'a rien de touristique. C'est un vrai marché traditionnel madrilène, avec ses étalages de fruits et légumes, de poissons, de charcuteries, volailles et, évidemment, ses jambons. Dans les allées du fond, on y retrouve même une échoppe de quincaillerie ou des vendeurs de napperons. Intérêt: tout le quartier est rempli de boutiques, dont quelques-unes très chic et d'autres plus abordables, où l'on peut trouver chaussures et vêtements. Les gourmands noteront que de l'autre côté de la rue du marché, la Calle de Ayala, il y a une jolie petite épicerie fine, Petra Mora, où l'on vend des produits choisis partout en Espagne pour leur qualité.

Calle de Ayala

www.mercadodelapaz.blogspot.com

espetramora.com

Rastro

Le Rastro n'est pas un marché de nourriture, mais un marché aux puces géant du dimanche qui s'étale dans plusieurs rues, sur la Plaza de Cascorro et sur Ribera de Curtidores, entre la Calle Embajadores et la Ronda de Toledo. On y trouve de tout. Des vêtements, des montres, des livres, des lunettes de pacotille, des souvenirs espagnols, des dentelles neuves et anciennes, des antiquités de toutes sortes. Bref, des puces classiques, abondantes et colorées. Le marché a lieu de 9h à 15h, avec foule compacte après 11h.

www.elrastro.org

Les frais de ce reportage ont été assurés par la section tourisme de l'ambassade d'Espagne au Canada.