Le transporteur aérien Air Canada a annoncé mercredi qu’il suspendra certains vols vers les destinations soleil du 24 janvier au 30 avril 2022 en raison de la pandémie. Jeudi, Air Transat a emboîté le pas en annulant près de 30 % de ses vols hivernaux.

Mis à jour le 6 janvier
La Presse Canadienne

Sur son site internet, le transporteur a indiqué que les destinations suspendues seront Antigua, Aruba, Samaná, Curaçao, Exuma, la Grenade, Puerto Plata, Santo Domingo, les Bermudes, Grand Caïman, La Havane, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Saint-Martin/Sint Maarten et Saint-Kitts-et-Nevis.

Air Canada a expliqué que pour éviter que les Canadiens ne soient coincés à l’étranger, le transporteur prévoit « exploiter un certain nombre de vols commerciaux à sens unique au départ des destinations touchées afin de ramener au Canada les clients des destinations suspendues ».

Air Canada s’est engagé à rembourser intégralement les voyageurs touchés par la suspension temporaire de ces vols.

Air Transat aussi

Même son de cloche du côté de Transat, qui a annulé près de 30 % de ses vols hivernaux. Le voyagiste a indiqué jeudi que l’impact du variant Omicron et de la recommandation, faite le 15 décembre par le gouvernement fédéral, d’éviter les voyages non essentiels ont déclenché une vague d’annulation de voyages.

Un horaire de vols réduit est maintenant en place jusqu’au 25 février, mais Transat a précisé que d’autres changements pourraient éventuellement être nécessaires.

La société montréalaise, qui n’a pas précisé quels vols étaient touchés, a indiqué que les voyageurs seraient complètement remboursés. Lorsque cela sera possible, ils se verront offrir des changements de date pour leur réservation.

WestJet Airlines a déjà réduit de 15 % son horaire de vols jusqu’à la fin de janvier, évoquant la forte proportion de ses équipages de vols qui ont dû s’absenter du travail parce qu’ils étaient atteints de la COVID-19.

Le secteur du transport aérien, qui a commencé à se rétablir après une première année de pandémie dévastatrice, éprouve de nouveau des difficultés avec la résurgence des cas de COVID-19. Les transporteurs américains ont aussi annulé des milliers de vols dans les dernières semaines.

Avec Sophie Ouimet, La Presse