La liste:-1:liste; la boite:1322676:box; tpl:html.tpl:file
Source ID:385951; App Source:cedromItem

48 heures à Haïfa

  • Le spectacle du soleil se couchant doucement sur la Méditerranée est haut en couleur. (Photothèque La Presse)

    Plein écran

    Le spectacle du soleil se couchant doucement sur la Méditerranée est haut en couleur.

    Photothèque La Presse

  • 1 / 5
  • Haïfa vu des terrasses Bahaï. (Photo Sarah-Émilie Nault, collaboration spéciale)

    Plein écran

    Haïfa vu des terrasses Bahaï.

    Photo Sarah-Émilie Nault, collaboration spéciale

  • 2 / 5
  • Le style des maisons de la colonie allemande est mâtiné d'une touche méditerranéenne. (Photo Sarah-Émilie Nault, collaboration spéciale)

    Plein écran

    Le style des maisons de la colonie allemande est mâtiné d'une touche méditerranéenne.

    Photo Sarah-Émilie Nault, collaboration spéciale

  • 3 / 5
  • Les trois quarts des Israéliens étant de confession juive, le pays vit au pouls de cette religion. (Photo Sarah-Émilie Nault, collaboration spéciale)

    Plein écran

    Les trois quarts des Israéliens étant de confession juive, le pays vit au pouls de cette religion.

    Photo Sarah-Émilie Nault, collaboration spéciale

  • 4 / 5
  • Le shabbat est célébré chaque semaine. (Photo AP)

    Plein écran

    Le shabbat est célébré chaque semaine.

    Photo AP

  • 5 / 5
Sarah-Émilie Nault

Collaboration spéciale

La Presse

Rassemblant chrétiens, juifs et musulmans, Haïfa, lové tout au nord d'Israël, est symbole d'ouverture et de tolérance. Bordée par la Méditerranée, la ville abrite à la fois le plus grand port et l'un des plus grands parcs nationaux du pays. À travers sa nature, ses plages et sa diversité architecturale, la troisième ville en importance d'Israël évolue joliment sur les versants du mont Carmel.

JOUR 1

9h

Déambuler dans Wadi Nissans

Le centre-ville de Haïfa est un quartier unique et vivant où l'architecture moderne et méditerranéenne s'infiltre entre les briques des immeubles anciens. Construit au XIXe siècle, Wadi Nissans est un quartier arabe à l'identité propre. On se balade dans le marché Wadi, qui envahit les rues principales du quartier, tout en visitant les églises et les mosquées de Haïfa, concentrées ici. Des galeries d'art, des musées, des magasins authentiques, des cafés, des pubs et des restaurants de toutes sortes complètent le décor.

12h

Les jardins suspendus de

Aussi connus sous le nom de terrasses Bahaï, les jardins suspendus de Haïfa sont à la fois impressionnants et... parfaitement symétriques (le groupe religieux des Bahaïs croit fermement à l'égalité). Encerclant le mausolée du Bab, les 19 terrasses, jardins et fontaines tout de blanc, de vert et d'orangé vêtus s'admirent d'abord du haut du mont Carmel, d'où l'on peut aussi voir le port de Haïfa. Le temple Bahaï, avec son dôme doré, y est devenu l'un des symboles les plus importants de la ville. On se rend ensuite, en voiture ou à pied si le garde de sécurité le permet, au pied de la montagne. Là, en relevant la tête, l'immensité des jardins semblant dévaler le mont Carmel prend tout son sens.

15h

Investir la colonie allemande

En poursuivant son chemin, toujours au pied du mont Carmel, les rues encombrées de restaurants et de boutiques nous mènent jusqu'à la colonie allemande, construite en 1868 et restaurée vers 1990. C'est ici qu'étaient installés les Allemands, jusqu'à la Seconde Guerre mondiale qui les a forcés à migrer vers l'Australie. Tranquille pendant la journée, la colonie est composée de maisons rénovées aux toits orangés et dont le style allemand se mélange élégamment au style méditerranéen. Le soir, le quartier devient l'un des endroits les plus animés de Haïfa. Les cafés, pubs et restaurants sont bondés et l'ambiance, colorée.

16h

Vivre le shabbat en Israël

Vivre le shabbat pendant son passage en Israël est une expérience en soi. Quelque 75% des Israéliens étant de confession juive, le pays suit le rythme du calendrier de cette religion. La semaine de travail débute le dimanche et se termine le jeudi. Ainsi, dès 16h le vendredi, le calme envahit les rues pour deux jours. À partir du coucher du soleil et pour une période de 25 heures (jusqu'à la tombée de la nuit, samedi), la plupart des magasins sont fermés et le transport public restreint. À l'occasion du shabbat, on interdit aux juifs de travailler, de conduire et d'utiliser les appareils électriques. Un «ascenseur du shabbat», qui s'arrête automatiquement à chacun des étages, se trouvera donc dans votre hôtel!

19h

Souper au restaurant El Diar

Un vendredi soir de shabbat, on peut toujours s'attabler dans l'un des restaurants ouverts de Haïfa. Le restaurant chrétien El Diar, accueillant et sans prétention, offre un bon choix de tapas, de grillades et d'autres spécialités méditerranéennes. Contournant le palmier illuminé qui trône en plein coeur de la salle à manger, le propriétaire aime y discuter et lancer ses recommandations aux clients. En riant, il raconte qu'un repas israélien dure trois heures: «Une heure pour manger les tapas en discutant, une heure pour déguster le plat principal et une autre pour le dessert.» Pour clore un souper, rien de tel qu'un malabi, composé de lait et de riz parfumé à l'eau de rose; une saveur céleste tout droit venue du Moyen-Orient.

Jour 2

8h

Bienvenue chez les Druzes

Il faut se lever tôt pour avoir tout le temps de se balader dans le village druze d'Isfiya. Dans les hauteurs du mont Carmel, chaleureux et coloré, se perche ce petit village aux habitants affables. Les marchés et allées remplis de brocantes, d'antiquités et de bijoux vintage sont entourés par la verdure impressionnante de la forêt méditerranéenne. L'hospitalité dont fait preuve la communauté druze est reconnue de par le monde.

11h

Daliat El Carmel, coeur de Carmel

Situés à une dizaine de minutes à pied du village d'Isfiya, Daliat El Carmel («le coeur du village») et son fameux marché restent un incontournable. Ouvert tous les jours, le marché local regroupe des dizaines d'allées et encore plus de stands aux airs d'antres magiques. Même si les sympathiques vendeurs, parés de leurs vêtements traditionnels druzes, tenteront de vous faire croire le contraire, il est tout simplement impossible d'admirer toutes les trouvailles tapissant les murs. Vous serez invité à passer des heures dans leur boutique afin de dénicher LE souvenir à rapporter: un bijou en argent, un tapis, une antiquité, une oeuvre d'art... Les parfums d'épices émanant des restaurants et cafés alentour se mélangent à celui de la peinture encore fraîche provenant des galeries d'art du quartier.

14h

Randonnée dans le parc national du mont Carmel

Il faut profiter de la beauté du «mont toujours vert» - particulièrement au printemps, quand bon nombre des 670 espèces de plantes sont en fleurs - en faisant une randonnée le long de ses versants verdoyants. Peu élevé (environ 545 m) et voisin de la mer, le parc s'étend du plateau Menashe au sud à la baie de Haïfa au nord et à la vallée de Jezréel à l'est. Au coeur des 80 ha de la réserve naturelle du mont Carmel - l'une des plus grandes d'Israël -, on trouve pistes, coins ombragés, lieux d'observation d'oiseaux, aires de pique-nique ainsi que le Hai Bar, une réserve d'animaux qui regroupe des espèces en voie d'extinction.

18h

À bord d'un métro... minuscule

Avec ses quatre voitures, ses six stations et sa seule ligne ne mesurant pas plus de 1,8 km, le Carmelit est l'un des plus petits métros du monde. On peut l'emprunter pour se rendre dans les trois quartiers importants de la ville, soit le centre-ville, le quartier de Hadar et le centre de Carmel. Évoluant sous le mont Carmel, on peut s'attendre à un plancher jamais tout à fait droit ainsi qu'à des rames et des stations bien penchées.

19h

Coucher de soleil et promenade sur la plage

Puisque la plupart des hôtels de Haïfa se trouvent directement sur la plage, en bord de mer, on profite des derniers rayons du soleil qui se couche doucement sur la Méditerranée, à l'occasion d'une balade, le long de la promenade ou les pieds directement dans le sable, chaussures à la main. On peut aussi s'asseoir à la terrasse d'un café ou d'un restaurant, pour savourer une dernière boisson, caressé par l'air marin.

Consultez notre dossier sur une foule de villes à découvrir en 48 heures sur www.lapresse.ca/48heures




À découvrir sur LaPresse.ca

  • 48 heures à Francfort

    48 heures

    48 heures à Francfort

    Une forte concentration de gratte-ciel témoigne du dynamisme de Francfort. Située au centre de l'Europe, la capitale financière de l'Allemagne compte... »

la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer