Bien sûr, Denver compte de nombreuses équipes sportives professionnelles. Mais cette ville du centre des États-Unis a beaucoup plus à offrir que des matchs de hockey, de baseball ou de football. Avec ses nombreux parcs, ses larges trottoirs, son quartier des arts, son vieux centre-ville et son avenue piétonnière, la plus grande ville du Colorado a de quoi meubler un séjour des plus agréables.

Nathaëlle Morissette LA PRESSE

Jour 1

11h

Pique-nique au City Park

Après plusieurs heures de vol, rien de mieux que de se prélasser dans le plus grand parc de la ville. Avant de s'y rendre, l'idéal est d'aller acheter quelques fruits, fromages et charcuteries au Cook's French Market, situé en plein coeur du centre-ville. Ensuite, direction City Park en taxi, à vélo ou en transports en commun. Sur place, on peut aisément se délier les jambes en empruntant les nombreux sentiers. Les espaces gazonnés permettent de s'installer confortablement et de pique-niquer.

14h

Denver Museum of Nature and Science

Animaux empaillés, exposition de dinosaures, planétarium, cinéma IMAX 3D, l'endroit plaira aux grands comme aux petits. Il faut absolument se rendre au 4e étage, où se trouve la terrasse: on y a une vue imprenable sur le centre-ville et sur les gigantesques Rocheuses, à l'horizon.

16h30

Portes ouvertes chez les artistes

Tous les premiers vendredis soir du mois, l'Art District prend des airs de fête en ouvrant toutes grandes les portes de ses galeries d'art et de ses ateliers. Les nombreux musiciens qui s'installent sur le trottoir ainsi que les comptoirs de nourriture ambulants ajoutent à l'ambiance. À quelque 15 minutes à pied du centre-ville, le quartier s'étend le long de l'avenue Santa Fe, de la 10e Rue à l'avenue Alameda. L'idéal est de déambuler à son rythme, d'entrer à l'intérieur des lieux d'exposition où l'on assiste à parfois des numéros de danse ou de musique et de prendre un verre. Chaque galerie vend de l'alcool à prix modique. Des navettes gratuites parcourent également l'avenue.

19h30

Interstate Kitchen

Comme ce restaurant-bar est situé dans l'Art District, il se remplit rapidement les premiers vendredis du mois. Ambiance assurée. L'endroit est aussi agréable pour le 5 à 7 que pour le souper. Au menu: salade, poisson, boeuf. En entrée, les calmars frits sont un pur délice. Il est préférable de réserver.

22h

Rackhouse Pub

Cette distillerie de whisky se trouve non loin du coeur de l'Art District, au beau milieu d'une zone industrielle. Mais l'endroit vaut le détour. On y trouve évidemment beaucoup de whisky, mais également 21 bières du Colorado. Les tables en bois et les nombreux barils installés un peu partout agrémentent le décor. Et pour ceux qui ont encore un petit creux, tacos, chili con carne et hamburgers figurent au menu.

Jour 2

9h

Déjeuner au Snooze

Crêpes, granola et confiture maison, café au lait réconfortant, voilà ce qu'offre le Snooze, restaurant lumineux et sympathique, idéal pour le petit-déjeuner. Pour les chauds matins ensoleillés, il est possible de manger sur la terrasse. Et les gens qui voyagent en solo peuvent s'installer au comptoir pour y lire le journal. Le restaurant se situe dans ce que les gens de Denver appellent le LoDo (Lower Downtown) ou l'Historic District, qui est en fait la plus vieille partie de la ville.

11h

Découvrir le LoDo

Situé dans le quadrilatère formé par les 14e, 20e Rues, puis les rues Larimer et Wykoop, ce quartier représente en fait l'ancien centre-ville, à proximité de la vieille gare de train (Union Station), dont l'édifice date du XIXe siècle. En déambulant dans les rues, on tombe ici sur d'anciennes usines ou des entrepôts de sucre. Des efforts ont visiblement été faits pour préserver le caractère historique du quartier. De vieux lampadaires ont été installés le long des rues et on a préservé la façade originale de plusieurs bâtiments. Rarement de plus de quatre étages, ces édifices contrastent avec l'actuel centre-ville, dont les gratte-ciel émergent à peine à quelques rues de là.

13h

Backcountry Delicatessen

En plein coeur du LoDo, le petit établissement semble être le lieu de prédilection des gens qui travaillent dans les environs. Soupes maison, salades, sandwichs, tout est fraîchement préparé sur place. On vous appelle par votre prénom quand votre commande est prête. Pour ceux qui souhaitent manger sur place, il y a quelques tables à l'intérieur et une petite terrasse ensoleillée à l'extérieur. Un lieu idéal pour manger sur le pouce. Ne manquez pas le sandwich aux boulettes de viande.

14h30

Shopping dans la 16e

Au centre-ville de Denver, la 16 Rue est en partie piétonne. Si les voitures n'y circulent pas, il faut tout de même faire attention au train dont les rails ont été installés de part et d'autre de la rue. Il est agréable de se promener tranquillement sur cette avenue bordée de magasins, notamment près des pianos publics, sympathiques lieux de spectacles improvisés. Et pendant que les gens font du lèche-vitrine, de nombreux vélos taxis circulent à la recherche de clients. À quelques coins de rues de là, on peut prolonger la balade en explorant les édifices gouvernementaux, bibliothèque et musées du quartier Capitol Hill.

18h30

Classique Buckhorn Exchange

Têtes d'orignaux, animaux empaillés, planchers de bois qui craquent, nappes à carreaux blancs et rouges, le Buckhorn Exchange est une véritable institution à Denver. Situé au milieu de nulle part, l'endroit établi en 1893 vaut certainement le déplacement. Il faut se prêter au jeu de ce restaurant qui semble tout droit sorti d'un western et savourer la spécialité de la maison: le steak servi avec des pommes de terre en purée. Un vrai délice à l'américaine. Pour s'y rendre, mieux vaut prendre le train qui, du centre-ville, vous déposera au Buckhorn Exchange en quelques minutes à peine.