Après plus de deux ans de travaux, un retard de huit mois causé notamment par la COVID-19 et des investissements de 37,2 millions de dollars, le Biodôme nouveau sera prêt à recevoir ses premiers visiteurs le 31 août.

Stéphanie Morin Stéphanie Morin
La Presse

Le public pourra dès lors constater les nombreuses améliorations apportées au bâtiment, tant pour améliorer l’expérience de la visite que pour augmenter le bien-être des animaux. Parmi les plus spectaculaires ajouts se trouve l’immense tunnel de glace qui mène à l’habitat des manchots : d’une hauteur de 2,5 m et d’une longueur de 15 m, le tunnel givré débouche sur un imposant mur tout aussi glacé. Avec une salle gardée à 8 degrés Celsius environ, le visiteur ferait bien de s’équiper d’une petite laine …

De nouvelles passerelles ont aussi été construites, permettant aux visiteurs de déambuler dans les canopées. Ainsi juché, on peut observer plus aisément les espèces qui vivent en hauteur (comme les paresseux toujours bien dissimulés dans la forêt tropicale humide), en plus d’avoir une autre perspective sur les différents écosystèmes. D’en haut, on réalise aussi davantage toute l’ingéniosité humaine qui a été nécessaire pour transformer, puis rénover, l’ancien vélodrome de Roger Taillibert.

Certaines espèces profitent de plus de nouveaux habitats, comme le lynx, qui a plus de place pour grimper aux falaises, ou les castors, qui ont eux-mêmes travaillé à l’aménagement du nouveau décor de hutte en grugeant des bouts de bois mis à leur disposition…

Mais les nouveautés ne sont pas qu’architecturales. Le Biodôme accueille (ou accueillera sous peu) de nouvelles espèces. Ainsi, on pourra observer des caïmans à museau large, des maquereaux atlantiques, un banc d’une centaine de faux piranhas, un couple d’aras bleus, deux ouistitis… Les pensionnaires attendus avec le plus d’impatience, cinq manchots à jugulaire, arriveront plus tard cet automne. Ils sont pour l’instant coincés à New York et leur transport n’est pas aisé avec la COVID-19 qui sévit toujours…

Comme c’est le cas pour plusieurs attractions touristiques, les visiteurs devront désormais réserver une heure de visite fixe au moment d’acheter les billets. Il n'y a toutefois pas de limite pour la durée de la visite.

Les billets sont déjà en vente. https://espacepourlavie.ca/mobile/biodome