(Stockholm) La compagnie aérienne scandinave SAS a annoncé mercredi qu’elle allait reprendre ses vols sur plusieurs destinations internationales et domestiques en juin, plus de deux mois après avoir cessé tout vol en raison de la pandémie de coronavirus.

Agence France-Presse

« Cela inclut principalement les vols domestiques dans et entre les pays scandinaves, mais les vols pour New York, Chicago et Amsterdam depuis Copenhague vont également reprendre », a indiqué SAS dans un communiqué.

SAS avait annoncé mi-mars qu’elle arrêtait la plupart de ses vols et mettait en congé environ 90 % de ses salariés.

Fin avril, la compagnie scandinave, dont les deux principaux actionnaires sont les États suédois et danois, avait annoncé son intention de supprimer 5000 postes représentant 40 % de ses effectifs, soit 1900 postes à temps plein en Suède, 1300 en Norvège et 1700 au Danemark.

Début mai, SAS a annoncé avoir obtenu une ligne de crédit renouvelable de 3,3 milliards de couronnes (308 millions d’euros) garantie par la Suède et le Danemark afin de lui permettre de traverser la crise.

Finnair, la voisine finlandaise, a annoncé la semaine dernière qu’elle reprendrait les vols long-courriers pour l’Asie en juillet.