(New York) Airbnb a dévoilé lundi un nouveau protocole de nettoyage et de désinfection des logements annoncés sur sa plateforme dans l’espoir de rassurer ses clients et de faire repartir les réservations, qui ont subi un coup d’arrêt avec la pandémie de coronavirus.

Agence France-Presse

Cette initiative, qui doit être lancée en mai, prévoit l’attribution d’une certification aux hôtes ayant rempli une formation sur les nouvelles règles d’hygiène développées sur la base des recommandations des autorités sanitaires américaines et d’experts de la santé.

« Alors que les gouvernements gèrent la crise sanitaire et ont commencé à étudier des restrictions à mettre en place avant de réautoriser les voyages, nous nous préparons activement à Airbnb à soutenir notre communauté et à préparer l’avenir du tourisme, en nous concentrant sur la santé et la prévention », a souligné la société dans un communiqué.

Airbnb prévoit que les membres proposant des logements reçoivent « des informations spécifiques sur la prévention de la COVID-19 telles que l’utilisation d’équipements de protection individuelle, comme des masques et des gants pour les hôtes ou ceux qui font le ménage, ainsi que des désinfectants approuvés par les autorités réglementaires », détaille Airbnb.

Ils se verront aussi recommander d’attendre 24 heures entre chaque client.

Les hôtes qui ne pourraient pas adhérer au protocole ou recevoir la certification pourront opter pour une période de vacance de 72 heures entre chaque client.

Ces derniers pourront clairement identifier si leur hôte a reçu une certification, attend bien 72 heures entre chaque occupant ou choisit de ne pas adhérer au nouveau protocole.

Airbnb, un des pionniers de l’économie du partage, a levé début avril 1 milliard de dollars afin de préparer l’après-crise.

La société a aussi débloqué fin mars 250 millions de dollars pour atténuer les pertes financières des hôtes qui louaient leurs logements via sa plateforme et qui ont été confrontés à une vague d’annulations.

« Bien qu’on ne puisse jamais entièrement éliminer les risques du voyage et que la science évolue constamment, cette initiative (sur les nouvelles règles d’hygiène) est conçue pour soutenir et protéger nos partenaires », a souligné la société.