Malgré un climat économique incertain, les voyageurs argentés sont apparemment toujours prêt à dépenser sans compter pour leurs vacances s'ils savent qu'ils vont recevoir les meilleurs services dans des établissements exceptionnels.

Publié le 17 nov. 2010
RELAXNEWS

Ces derniers mois, des groupes hôteliers spécialisés dans les escapades de luxe ont étoffé leurs portefeuilles. Le groupe Small Luxury Hotels of the World (SLH), par exemple, a ajouté 47 établissements depuis le début de l'année à sa liste d'hôtels, et remarque une forte croissance de la demande.

«En tant que marque, nous avons connu une croissance positive sur la première moitié de l'année, avec des réservations de +16% et des recettes de +12%» explique Brandon Chan, directeur des ventes de la région Asie-Pacifique du groupe.

Le groupe, qui regroupe quelques uns des hôtels de luxe indépendants les plus huppés au monde a aussi battu un nouveau record personnel cette année en passant la barre des 500 établissements.

En comparaison, le groupe Leading Hotels of the World a aussi accru son offre d'établissements ces derniers mois, avec par exemple l'arrivée de l'Observatory Hotel de Sydney et du Greenwich Hotel de New York, pendant que Relais & Châteaux ajoutait 31 nouveaux membres à son guide annuel, comme le Inkaterra La Casona dans la ville de Cusco (Pérou), et le Serai à Jaisalmer (Inde).

«Cette Année du Tigre, dans le calendrier chinois, a été très motivante pour SLH et nous croisons les doigts pour que cela continue dans les prochaines années», toujours selon Brandon Chan qui ajoute que les hôtels membres de son groupe vont d'anciennes demeures européennes du 17e siècle aux complexes idylliques en passant même par des îles privatives.