Le gouvernement fédéral envisage de permettre aux voyageurs d'acheter des produits exempts de droits de douane, dans les boutiques hors taxes des aéroports, lorsqu'ils reviennent au pays depuis l'étranger.

LA PRESSE CANADIENNE

Le ministre des Finances, Jim Flaherty, a affirmé avoir été informé qu'un tel changement créerait des emplois et rendrait les aéroports canadiens plus concurrentiels.

 

Pour le moment, les vacanciers peuvent uniquement se procurer des articles dans les boutiques hors taxes lorsqu'ils quittent le pays. Ces boutiques vendent notamment des produits alcoolisés, des cigarettes et des parfums.

Les partisans de l'idée du ministre ont indiqué que cette dernière générerait de nouvelles ventes pour les entreprises canadiennes, particulièrement à l'occasion de l'arrivée de dizaines de milliers de visiteurs qui sont attendus au pays pour les Jeux olympiques d'hiver de Vancouver, l'an prochain.

Les réglementations d'achats en hors taxes s'appliqueraient également, imposant comme pour les départs une limite d'une valeur de 750$ en marchandises au terme d'un séjour à l'extérieur du pays d'au minimum sept jours.

Plusieurs douzaines de pays ont déjà mis en place des systèmes semblables.

Le ministre Flaherty veut en outre connaître l'opinion des Canadiens sur une telle initiative ainsi que les conséquences éventuelles qu'elle pourrait avoir. Il invite quiconque est intéressé à commenter l'idée du gouvernement à écrire au Ministère.