Mieux vaut jeter ses comprimés de vitamine B12 - souvent recommandés aux gens de 50 ans et plus - et boire deux verres de lait par jour. La vitamine B12 est, en effet, beaucoup plus assimilable par l'être humain quand elle est fournie par le lait de vache, selon une recherche québécoise qui paraîtra bientôt dans le British Journal of Nutrition.

Marie Allard LA PRESSE

«C'est plus que le double du niveau d'assimilation», a indiqué à La Presse Christiane Girard, chercheuse à Agriculture et Agroalimentaire Canada et coauteure de l'étude.

Un faible taux de vitamine B12 peut causer l'anémie pernicieuse, laquelle entraîne fatigue et confusion. Or, de 10% à 30% des personnes âgées ont du mal à absorber la vitamine B12, selon les diététistes du Canada. Présente uniquement à l'état naturel dans les aliments d'origine animale, cette vitamine manque aussi au régime des végétaliens, à moins qu'ils ne consomment des produits enrichis.

Les chercheurs ont donné soit du lait de vache, soit des comprimés de vitamine B12 synthétique à des porcs, utilisés comme modèles pour l'humain. Le système digestif des cochons a la particularité d'être très semblable au nôtre.

Taux d'absorption des comprimés sous la limite de détection

«On a vu clairement que la B12 présente naturellement dans le lait est bien absorbée par le porc, a dit Jacques Matte, chercheur à Agriculture et Agroalimentaire Canada et coauteur de l'étude. Son coefficient d'absorption était de l'ordre de 10%, ce qui est excellent pour la vitamine B12.» Des laits crus, pasteurisés et microfiltrés (comme le lait PurFiltre) ont été testés et jugés efficaces.

Quant au taux d'absorption des comprimés de vitamine B12, semblables à ceux vendus en pharmacie, «il était en dessous de notre limite de détection, donc facilement inférieur à 3% ou 4%, a précisé M. Matte. C'est beaucoup plus faible.»

Le secret du lait? La caséine qu'il contient faciliterait l'assimilation de la B12.

Création d'un super lait

«Un seul verre de lait régulier (250 ml) fournit environ 50% des besoins quotidiens en vitamine B12 d'un adulte», a indiqué M. Matte. Mieux encore: les chercheurs ont réussi à augmenter de 50% la teneur en vitamine B12 du lait, en injectant un supplément de cette même vitamine aux vaches. Ce super lait enrichi en vitamine B12 - qui fournit 75% des besoins journaliers d'un adulte - pourrait être une boisson de choix pour les gens âgés, s'il est commercialisé.

Même les sportifs pourraient être intéressés. «Un entraîneur d'une équipe de soccer d'élite en Grande-Bretagne a pris contact avec nous pour avoir des renseignements, a dit Mme Girard. Il veut convaincre ses athlètes qu'il est préférable de prendre les nutriments non pas sous forme purifiée, mais sous forme naturelle dans les aliments.»