Panasonic rappelle 315 000 batteries de PC pour risque de surchauffe

En mai, plus de 40 000 PC Let's... (Photo Archives AP)

Agrandir

En mai, plus de 40 000 PC Let's note de Panasonic avaient déjà fait l'objet de rappels en raison d'un risque de surchauffe de leur batterie.

Photo Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
TOKYO

Le géant japonais de l'électronique Panasonic a annoncé jeudi le rappel de près de 315 000 batteries d'ordinateurs portables commercialisés aux particuliers au Japon et auprès des entreprises à l'étranger, en raison d'un risque de surchauffe.

En mai, plus de 40 000 de ces «Let's note» PC avaient déjà fait l'objet de telles mesures dans l'archipel. Le nombre a été porté à 207 a876 appareils uniquement pour le Japon.

Depuis août, quatre incidents ont été signalés, dont un à Londres (relatif à un appareil acheté dans l'archipel). Une personne a même été légèrement blessée, selon le groupe.

En dehors du Japon, 107 050 batteries d'ordinateurs sont concernées, contre seulement 8530 au printemps, mais aucun problème n'a été rapporté à ce jour, a-t-on précisé de même source.

Des accumulateurs de Panasonic, l'un des plus importants fabricants mondiaux de batteries lithium-ion, surtout depuis qu'il a absorbé son compatriote Sanyo, avaient déjà été mises en cause il y a quelques mois.

En avril, Sony avait appelé les possesseurs de nouveaux PC portables de la série Vaio Fit 11A à «cesser immédiatement» de les utiliser, du fait d'un risque d'échauffement anormal de la batterie lithium-ion, un problème encore récurrent sur ce type de pièce.

Quelque 25 905 unités potentiellement affectées avaient alors été livrées dans le monde.

Du fait de la récurrence de ces problèmes, 22 sociétés japonaises du secteur de l'électronique avaient créé en 2007 une association afin de mieux organiser les rappels de millions de batteries défectueuses de ce type lancés auparavant.

Les batteries lithium-ion sont des produits qui présentent énormément d'avantages comparés aux modèles basés sur des technologies antérieures, mais dont le processus de fabrication et les conditions d'assemblage et usage doivent être strictement respectées, sans quoi même un défaut minime peut entraîner une surchauffe difficilement contrôlable.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer