Le Comité organisateur des Jeux de Vancouver, le COVAN, a dévoilé aujourd'hui le flambeau olympique devant transporter la flamme sur 45 000 kilomètres avant d'illuminer le site des Jeux d'hiver de 2010.

Mis à jour le 28 sept. 2009
LA PRESSE CANADIENNE

Tandis qu'une réplique du flambeau était présentée à Whistler lors des activités de lancement de compte à rebours de l'ouverture des Jeux, qui prendront leur envol dans un an exactement, la pièce originale était présentée à Montréal, où elle a été entre autres conçue Daniel Deschênes, designer industriel chez Bombardier.

Le flambeau, sur lequel M. Deschênes a planché un peu plus d'un an avec une équipe de collègues, est de forme légèrement incurvée et de couleur blanche. Il trouve son inspiration dans les traces laissées dans la neige par les skieurs. Il mesure environ un mètre de long et pèse 1,6 kilogramme lorsque rempli d'essence.

M. Deschênes a admis que la conception du flambeau olympique a représenté tout un défi.

«Il y a d'abord plusieurs contraintes techniques, a-t-il expliqué. Puis, le flambeau olympique est un symbole tellement puissant pour le mouvement olympique, on peut faire passer tellement de messages par ce symbole que la symbolique, la signification était très importante.

«Ensuite, normalement, notre ennemi numéro un, ce que nous devons absolument éviter, c'est le feu. Ici, c'est tout le contraire. On veut une belle flamme, une flamme qui ne s'éteindra pas.»

D'ailleurs, la flamme olympique devra se battre contre l'un des climats les plus difficiles du monde pour garder toute sa vigueur.

«Il a fallu faire en sorte que la flamme puisse faire face à une multitude de conditions météorologiques au Canada, a ajouté le concepteur, en plus de rencontrer toutes les contraintes de poids et de taille imposées par sa fonction.»

La flambeau commencera son périple à travers le Canada à Victoria, en octobre, et franchira 45 000 kilomètres avant d'atteindre Vancouver pour l'ouverture des Jeux.

Le drapeau à Ottawa

Par ailleurs, le premier ministre, Stephen Harper, et les médaillés olympiques Gaétan Boucher et Nancy Green Raine - qui est maintenant sénatrice - étaient réunis sur la colline parlementaire, à Ottawa, pour y dévoiler le drapeau olympique.