(Washington) Nick Kyrgios, finaliste du dernier Wimbledon, s’est qualifié samedi pour la finale du tournoi sur dur de Washington, en battant 7-6 (7/4), 6-3 le Suédois Mikael Ymer.

Publié le 6 août
Agence France-Presse

L’Australien, 63e mondial, tentera de remporter dimanche un septième titre sur le circuit ATP, le dernier ayant justement été glané dans cette même épreuve en 2019. Ce sera contre le Russe Andrey Rublev (8e) ou le Japonais Yoshihito Nishioka (96e).

Au lendemain d’une journée-marathon perturbée par la pluie et les orages, qui l’a vu écarter successivement Reilly Opelka en 8e, puis Frances Tiafoe en quarts après avoir sauvé cinq balles de match, Kyrgios a commencé piano sa demi-finale, commettant beaucoup de fautes directes (18 au total).

Mais il assurait l’essentiel en remportant ses jeux de services. Tant et si bien que ni lui ni Ymer n’ont laissé à l’autre la moindre balle de break dans cette première manche, qui s’est dénoué lors du jeu décisif.

Moment auquel l’Australien de 27 ans, plus calme et moins bavard sur le court que les jours précédents, a élevé son niveau de jeu, notamment en retour. Il a réussi un premier mini-break pour mener 3-2, aussitôt effacé par adversaire, puis a de nouveau repris l’avantage 5-4 au terme d’un long rallye.

Cette fois il a conservé cet avantage, gagnant la manche sur un service-volée conclu en deux temps par un smash.

Au deuxième set, Kyrgios a fini par trouver la faille sur le service de son jeune rival au 8e jeu, pour breaker 5-3. S’appuyant sur une première balle efficace au bon moment, il a plié l’affaire avec un 10e ace, en 1 h 36.

Accédant à sa deuxième finale de la saison, il compte désormais 26 victoires en 2022 (7 défaites), réussissant sa meilleure saison depuis 2018 alors bouclé avec un bilan de 26 succès et 14 revers.