(Sydney) Le trio canadien composé de Félix Auger-Aliassime, Denis Shapovalov et Brayden Schnur a baissé pavillon contre la paire américaine de John Isner et Taylor Fritz par la marque de 3-0 lors de la seconde journée d’activités de la Coupe ATP disputée à Sydney en Australie, dimanche.

Mis à jour le 2 janvier
Associated Press

Isner a battu Brayden Schnur 6-1, 6-4 en 66 minutes de jeu pour donner l’avantage aux Américains. Schnur a remplacé Shapovalov à la dernière minute, après que se dernier s’ait retiré du match en simple en raison de fatigue. Le Canadien se remet du coronavirus, qu’il avait contracté lors d’un récent tournoi au Moyen-Orient.

Fritz est venu de l’arrière pour battre la 11e raquette mondiale Auger-Aliassime 6-7 (6), 6-4, 6-4 pour s’assurer de la victoire pour les États-Unis face au Canada.

Pour l’ultime match, Shapovalov s’est joint à Auger-Aliassime pour affronter John Isner et Taylor Fritz. Les Canadiens ont perdu en deux manches identiques de 6-4, 6-4.

« Je me suis surpris avec la qualité de mon jeu, a lancé Isner lors d’une entrevue sur le court. Tu travailles toujours très fort lors de la saison morte, mais tu ne sais jamais comment les choses vont tourner lors du premier match de l’année. »

Les Canadiens reprendront du service mardi pour y affronter les joueurs de la Grande-Bretagne. L’Allemagne est l’autre pays faisant partie du Groupe C.

Autres résultats :

La Grèce a gravement manqué les services de Stefanos Tsitsipas, blessé à un coude, lorsqu’elle s’est inclinée face à la Pologne, samedi.

Tsitsipas, le quatrième joueur mondial, s’est tardivement retiré de son affrontement contre Hubert Hurkacz, neuvième raquette mondiale. Ce dernier a facilement vaincu Aristotelis Thanos en deux manches de 6-1, 6-2 pour donner à la Pologne une avance insurmontable de 2-0.

PHOTO ASANKA BRENDON RATNAYAKE, REUTERS

Stefanos Tsitsipas et Michail Pervolarakis serrent la main de Hubert Hurkacz et Jan Zielinski.

Kamil Majchrzak avait auparavant défait Michail Pervolarakis 6-1, 6-4 lors de ce tournoi impliquant 16 nations.

Tsitsipas a regardé son équipe installé sur le banc, avec de la glace sur son coude droit. Thanos, classé au 1076e rang mondial, a été surclassé par Hurkacz.

La Grèce est allée chercher un peu de réconfort lorsque Tsitsipas et Pervolarakis ont fait équipe en double pour vaincre Szymon Walkow et Jan Zielinski 6-4, 5-7, 10-8.

À la fin du mois de novembre, Tsitsipas a subi une intervention chirurgicale qui a soulevé des inquiétudes en vue des Internationaux de tennis d’Australie, qui se dérouleront ce mois-ci.

« La guérison de l’intervention à mon coude est dans les temps et aujourd’hui n’était qu’une précaution pour faire en sorte que je puisse jouer à Melbourne, a expliqué Tsitsipas. Nous ferons l’évaluation sur une base quotidienne, de match en match, jusque là. »

L’Argentin Diego Schwartzman et l’Espagnol Roberto Bautista Agut ont respectivement guidé leur nation vers une victoire confortable, plus tôt samedi.

L’Argentine a blanchi la Géorgie 3-0 alors que l’Espagne a battu le Chili par le même pointage. Ce tournoi est disputé dans deux stades de Sydney, en Australie.

Schwartzman, le 13e joueur au monde, a eu raison de Nikoloz Basilashvili 6-1, 6-2 pour donner les devants 2-0 à l’Argentine. Auparavant, son compatriote Federico Delbonis avait triomphé par le même pointage contre Aleksandre Metreveli.

Maximo Gonzalez et Andres Molteni ont permis aux Argentins de balayer leurs adversaires en dominant les Géorgiens Saba Pertseladze et Zura Tkemaladze 6-1, 6-2 lors du duel en double.

Pablo Carreno Busta, 20e raquette mondiale, a donné une avance rapide à l’Espagne lorsqu’il a effacé un retard d’un bris dans les deux manches pour l’emporter 6-4, 7-6 (4) aux dépens du Chilien Alejandro Tabilo.

Bautista Agut semblait en excellente forme alors qu’il a disposé de Cristian Garin 6-0, 6-3 pour offrir la victoire à l’Espagne. Alejandro Davidovich Fokina et Pedro Martinez ont donné le balayage aux Espagnols grâce à une victoire en double de 7-6 (3), 4-6, 10-7 contre Tomas Barrios Vera et Tabilo.

Même sans les services de Rafael Nadal, qui a vu sa préparation pour les Internationaux d’Australie être dérangée en raison d’un test positif à la COVID-19, l’Espagne a montré pourquoi elle était considérée comme l’une des équipes favorites du tournoi.

« Aujourd’hui, c’était un bon départ pour moi. Je suis très heureux. J’aime ces conditions de jeu », a souligné Bautista Agut.

La Serbie, qui est privée du numéro un mondial, Novak Djokovic, a amorcé son tournoi avec une victoire de 2-1 contre la Norvège.

Filip Krajinovic a réussi un doublé en gagnant son match de simple en plus d’aider Nikola Cacic à vaincre le duo formé par Casper Ruud et Viktor Durasovic 7-6 (3), 6-3 lors du match de double décisif.

Ruud avait créé l’égalité en défaisant Dusan Lajovic 6-3, 7-5 lors du deuxième match de simple.

Les six autres équipes commenceront leur tournoi plus tard dimanche, soit la Russie contre la France, l’Italie face à l’Australie et l’Allemagne face à la Grande-Bretagne.

Les 16 équipes sont divisées dans quatre groupes, le gagnant de chacun d’entre eux avancera aux demi-finales lors du 7 et 8 janvier. La finale est prévue pour le 9 janvier.