(Sydney) Le N.3 mondial Alexander Zverev, qui a fait en 2021 la meilleure saison de sa carrière, veut faire encore mieux l’an prochain, a-t-il déclaré vendredi à l’ouverture de la Coupe de l’ATP de Sydney qui marque le coup d’envoi de la saison sur le circuit masculin.

Publié le 31 déc. 2021
Agence France-Presse

L’Allemand de 24 ans a battu coup sur coup, fin novembre, le Serbe Novak Djokovic, N.1 mondial, puis le Russe Daniil Medvedev (N.2) pour remporter à Turin son 2e Masters de fin d’année, après celui de 2018.

Cette victoire a conclu une saison particulièrement prolifique pour Zverev qui a remporté six titres, dont celui de champion olympique à Tokyo.

Zverev entend poursuivre sur sa lancée, en commençant par une première rencontre a priori difficile dimanche, contre le Britannique Cameron Norrie (N.12 mondial), lors de la Coupe de l’ATP de Sydney.

« C’est un immense défi. Je saurai exactement où j’en suis après les premières rencontres », a-t-il déclaré à la veille du coup d’envoi de cette épreuve qui réunira 16 équipes nationales.

Zverev espère que l’excellente forme dans laquelle il se trouve est de bon augure pour 2022 et que cette dynamique lui permettra de faire « la meilleure saison de ma carrière ».  

« Ce sera une année passionnante pour le tennis », prévoit l’Allemand, après une saison 2021) dont la première moitié avait été « dominée par Novak (Djokovic) », a-t-il rappelé.  

« Il a remporté les trois Grands Chelems, a gagné tous les grands titres en simple qui existent […], mais au cours des six derniers mois de la saison, je pense que les titres étaient un peu plus partagés. Ils étaient répartis entre Novak, Daniil et moi-même ».  

L’Allemagne s’était inclinée face à la Russie de Medvedev en demi-finale de la Coupe de l’ATP en 2021 et Zverev entend faire mieux cette fois-ci aux côtés de ses coéquipiers Jan-Lennard Struff, Yannick Hanfmann, Kevin Krawietz et Tim Puetz.  

La rencontre avec les Britanniques, dimanche, sera une répétition de leur demi-finale de Coupe Davis, début décembre, quand les Allemands Krawietz et Puetz avaient remporté un match de double crucial pour qualifier leur pays.