(Los Angeles) Les instances du tennis, ATP (circuit masculin), WTA (circuit féminin), ITF (Fédération internationale) et les quatre Grands Chelems, ont annoncé mardi avoir rassemblé 6 millions de dollars américains destinés à alimenter le fonds de solidarité pour les joueurs mis en difficultés financières par l’arrêt des compétitions en raison de la COVID-19.

Agence France-Presse

Selon plusieurs médias américains, les quatre tournois du Grand Chelem –Internationaux des États-Unis, Internationaux d’Australie, Roland-Garros et Wimbledon– auraient contribué à ce fonds à hauteur de 1 million chacun. L’ATP et la WTA auraient également apporté le même montant.

Cette somme sera répartie entre « environ 800 joueurs de simple et de double ATP/WTA qui ont besoin d’un soutien financier », expliquent les organismes gérant le tennis dans un communiqué commun.

« L’admissibilité au programme d’aide aux joueurs tiendra compte du classement du joueur ainsi que ses gains antérieurs », est-il ajouté.

PHOTO D’ARCHIVES SERGIO MORAES, REUTERS

Le joeur de tennis autrichien Dominic Thiem a indiqué qu’il ne contribuera pas au fonds de solidarité des joueurs et des joueuses de tennis professionnel.

Les instances du tennis ont par ailleurs précisé qu’à cette somme pourrait s’ajouter d’autres « fonds collectés grâce à des initiatives telles que des ventes aux enchères, des dons de joueurs, des jeux de tennis virtuels et autres », en encourageant ce type d’initiatives destinées à alimenter le programme d’aide.

La création de ce programme de solidarité envers les joueurs les plus en difficulté du circuit avait été annoncée le 21 avril. Le président du conseil des joueurs Novak Djokovic avait alors appelé les joueurs à contribuer à ce fonds, bientôt rejoint par Roger Federer et Rafael Nadal. L’Autrichien Dominic Thiem, No 3 mondial, avait en revanche annoncé qu’il n’entendait pas participer à cette initiative.