(Paris) Le Canadien Milos Raonic a atteint les quarts de finale au Masters de Paris, jeudi, après avoir évincé l’Américain Marcos Giron 7-6 (1), 6-2.

La Presse Canadienne

Le puissant cogneur originaire de Thornhill, en Ontario, a claqué 17 as et scellé l’issue de la rencontre en une heure et 22 minutes.

Raonic, la 10e tête de série à Paris, n’a pas été confronté à la moindre balle de bris, et il lui a ravi son service deux fois en sept tentatives.

Les deux joueurs ont été assez efficaces avec leur première balle, mais Raonic a gagné 88 % des points avec celle-ci – contre 70 % pour Giron.

Le représentant de l’unifolié, qui pointe au 17e échelon mondial, a porté sa fiche à 2-0 en carrière contre la 91e raquette au monde.

Le tennisman âgé de 29 ans, qui fut finaliste à ce tournoi en salle en 2014, croisera le fer en quarts de finale avec le Français Ugo Humbert, qui a montré la sortie au Croate Marin Cilic 6-3, 6-7 (4), 6-3.

Nadal rêve toujours d’un premier titre à Paris

Le favori Rafael Nadal peut toujours espérer obtenir un premier titre en carrière au Masters de Paris après avoir battu Jordan Thompson 6-1, 7-6 (3).

Nadal a gagné 86 titres en carrière, dont 35 de la série Masters, mais il a perdu sa seule finale à l’aréna de Bercy il y a maintenant 13 ans de cela.

Thompson a trouvé ses repères au deuxième set, frappant quelques coups gagnants le long des lignes. Il n’a cependant pu ralentir la cadence de Nadal, fracassant sa raquette contre le sol après avoir réalisé qu’il devait disputer un bris d’égalité.

L’Australien a préservé une balle de match en décochant son troisième as du bris d’égalité. Peu importe, « Rafa » a ensuite appliqué de la pression, forçant Thompson à reculer en fond de terrain, et son coup droit suivant a terminé sa course dans le filet.

« Il a bien joué et je lui donne crédit. Il a bien changé la direction au service et il a atteint les bonnes zones, a dit Nadal. En plus, il est super rapide sur la ligne de fond et il réussissait à retourner des balles très difficiles. »

Nadal aura maintenant rendez-vous avec son compatriote Pablo Carreno Busta, qui lutte avec l’Argentin Diego Schwartzman pour la dernière place pour aux Finales de l’ATP à Londres. L’Espagnol a triomphé de Norbert Gombos 7-5, 6-2.

« Il s’améliore toujours. Cette année, il était en demi-finales aux Internationaux des États-Unis et en quarts de finale à Roland-Garros, a rappelé Nadal au sujet de Carreno Busta. Il joue du bon tennis. »

Dans les autres matchs à l’affiche, la troisième tête de série Daniil Medvedev a fait fi d’un mauvais début de match et pris la mesure de l’Australien Alex de Minaur 5-7, 6-2 et 6-2. Le Russe affrontera en quarts de finale Schwartzman, qui a pulvérisé l’Espagnol issu des qualifications Alejandro Davidovich Fokina 6-1, 6-1.

En soirée, l’Allemand Alexander Zverev, quatrième tête de série, est venu à bout du Français Adrian Mannarino 7-6 (11), 6-7 (7), 6-4, puis le Suisse Stanislas Wawrinka, no 12, a vaincu le Russe Andrey Rublev, no 5, 1-6, 6-4, 6-3.

– Avec The Associated Press