(New York) Garbiñe Muguruza a entamé la deuxième journée des Internationaux des États-Unis en dédiant sa victoire à une ancienne joueuse du top 10 qui venait de révéler son diagnostic de cancer.

La Presse canadienne

La 10e tête de série a vaincu Nao Hibino 6-4, 6-4 lors d’un match du premier tour, mardi, et a pensé à Carla Suarez Navarro, qui a partagé son diagnostic publiquement plus tôt dans la journée.

Suarez Navarro a révélé dans une vidéo sur Twitter qu’elle aurait besoin de six mois de chimiothérapie pour traiter un lymphome de Hodgkin.

Je vais bien et je suis calme en ce moment et je suis prête à affronter tout ce qui s’en vient.

Carla Suarez Navarro, dans une vidéo mise sur les réseaux sociaux

Elle s’est retirée du tournoi du Grand Chelem le mois dernier avec l’intention de prendre sa retraite.

« Je m’attendais à la voir à ce tournoi, a confié Muguruza. C’est une femme si gentille, si douce, si gentille, si humble.

« Je vais, à coup sûr, lui dédier cette victoire parce que je veux qu’elle sente que nous sommes derrière elle, que je suis derrière elle, et j’irai la voir à un moment donné quand tout ira bien. »

Suarez Navarro, qui aura 32 ans jeudi, a atteint le 6e rang mondial et a atteint les quarts de finale en Grand Chelem à sept reprises, y compris à Flushing Meadows en 2013 et 2018.