(Palerme) Une joueuse de tennis inscrite à l’Omnium de Palerme a reçu un diagnostic positif au coronavirus et s’est retirée du tournoi, ont annoncé les organisateurs samedi.

Associated Press

Le circuit de la WTA, qui a précisé que la joueuse était asymptomatique, a ajouté par voie de communiqué qu’elle demeurera en quarantaine « jusqu’à ce qu’elle reçoive le feu vert d’un médecin, en respectant le protocole établi ».

« De plus, toutes les personnes qui seraient entrées en contact avec elle devront se soumettre à un test de dépistage, en accord avec le protocole établi par la WTA », a ajouté le circuit professionnel féminin.

« La 31e édition de l’Omnium de Palerme se déroulera comme prévu », a-t-on précisé.

Les organisateurs locaux, qui n’ont pas voulu révéler l’identité de la joueuse infectée, ont mentionné qu’elle avait été admise dans un centre médical italien destiné aux patients asymptomatiques de la COVID-19.

« L’efficacité de notre protocole et les tests de dépistage qui y sont associés nous ont permis d’intercepter une porteuse du virus, a évoqué le DAntonio Cascio, un spécialiste des maladies infectieuses de l’Université de Palerme qui est également le coordonnateur antivirus du tournoi. La joueuse n’a jamais quitté sa chambre d’hôtel, en attendant le résultat du test. »

Toutes les joueuses inscrites au tournoi demeurent dans le même hôtel.

Ce sera le premier tournoi de la WTA à la suite d’une interruption de cinq mois des activités en raison de la pandémie de coronavirus.

Ce sera même le premier tournoi officiel — masculin ou féminin — depuis le début du mois de mars.

Le tableau des qualifications s’est mis en branle samedi, et les matchs du tableau principal commenceront lundi.