(Melbourne) Les joueurs de tennis en Australie auront l’occasion de rivaliser avec des bourses à l’enjeu pour la première fois depuis mars lors d’une tournée qui commence ce week-end à Sydney et se poursuivra dans d’autres villes à travers le pays à partir de la semaine prochaine.

Associated Press

Il est peu probable que Ashleigh Barty, la no 1 mondiale, participe à la compétition, préférant plutôt se concentrer sur son entraînement. L’ancienne championne des Internationaux des États-Unis, Samantha Stosur, serait prête à se joindre à la série qui comportera une compétition pour les hommes et pour les femmes en Australie et se déroulera probablement jusqu’en août.

Le tennis professionnel de haut niveau est à l’arrêt depuis le début de la pandémie de coronavirus, mais des tournois hors-concours ont commencé à s’organiser, notamment l’Adria Tour en Serbie et en Croatie mis sur pied par Novak Djokovic. Cette tournée a été annulée lorsque le no 1 mondial et trois autres joueurs ont été déclarés positifs à la COVID-19. Djokovic, testé positif malgré l’absence de symptômes, a déclaré qu’il resterait en quarantaine pendant 14 jours.

Les Internationaux des États-Unis devraient commencer le 31 août, à huis clos, et Roland-Garros — reporté en mai — devrait se mettre en branle le 27 septembre.

Les joueurs sont revenus s’entraîner à l’Académie nationale de tennis d’Australie et le tennis communautaire a repris ces dernières semaines, conformément aux directives relatives à la distanciation physique.

Le directeur général de Tennis Australie, Craig Tiley, a mentionné que les organisateurs avaient fait beaucoup de planification pour cette nouvelle série nationale, qui établit des protocoles stricts qui limitent le nombre de personnes sur le terrain et obligent les joueurs à subir des contrôles de santé et à apporter leurs propres serviettes.

« Avec une grande partie de la saison de tennis encore incertaine, notre objectif à travers les Séries UTR Pro Tennis est de donner à nos athlètes l’occasion de participer et, surtout, de toucher des bourses, après des mois sans pouvoir gagner leur vie et de pratiquer le sport auquel ils ont consacré leur vie, a indiqué Tiley dans un communiqué. Notre équipe… a travaillé en étroite collaboration avec les autorités et le personnel du tennis à travers le pays pour s’assurer qu’ils sont gérés selon des protocoles locaux stricts de biosécurité.

Les restrictions sont lentement assouplies dans la majeure partie de l’Australie après le confinement en raison du coronavirus, bien que l’assouplissement des mesures ait été retardé dans certaines parties de Melbourne où de soi-disant points chauds sont apparus la semaine dernière.

L’Australie, qui a fermé ses frontières internationales depuis mars, a enregistré mercredi son premier décès en un mois à cause de la COVID-19 lorsqu’un homme dans la quarantaine est décédé à Melbourne. Il a augmenté le nombre de morts en Australie à 103 à cause du nouveau coronavirus.