(New York) Serena Williams prévoit participer aux Internationaux des États-Unis cet automne.

Associated Press

Williams, qui est âgée de 38 ans, fut finaliste à Flushing Meadows au cours des deux dernières années. Elle s’est inclinée en finale devant l’Ontarienne Bianca Andreescu en 2019.

La détentrice de 23 titres du Grand Chelem en carrière a déclaré dans une vidéo diffusée pendant une rencontre du tournoi piloté par l’U. S. Tennis Association mercredi qu’elle « a hâte de rentrer » à New York pour prendre part au tournoi majeur qu’elle a remporté six fois.

Ce point de vue n’était toutefois pas partagé par la Canadienne Gabriela Dabrowski, qui s’est exprimée à ce sujet sur les réseaux sociaux après l’annonce. Selon l’Ontarienne, il sera impossible d’assurer la sécurité des joueurs à l’intérieur de la « bulle » qui sera instaurée à New York afin de faciliter la relance du tennis professionnel.

« Il sera IMPOSSIBLE de contrôler et de faire respecter la bulle, dans laquelle les joueurs ne se déplaceront que de l’hôtel vers le site de compétition et vice-versa », a déclaré Dabrowski sur Twitter.

« Nous ne savons pas avec qui les joueurs entreront en contact, et ceux qui n’obéissent pas (aux directives) mettront en péril la santé de tout le monde », a renchéri Dabrowski, qui a remporté les titres des Internationaux d’Australie et de France en double mixte.

Quant à la Roumaine Simona Halep, la deuxième raquette mondiale, elle a déjà indiqué qu’il était « très peu probable » qu’elle participe aux Internationaux des États-Unis.

« Même si les conditions sont établies sur papier pour les Internationaux des États-Unis, Simo (Halep) a réitéré qu’il est très peu probable qu’elle y participe », a mentionné une porte-parole de la Roumaine à l’agence Reuters.

La semaine dernière, l’entraîneur de Halep, Darren Cahill, avait confié à Reuters que les protocoles de relance des activités étaient « incroyablement difficiles à suivre » et qu’ils ne conviendraient probablement pas à la détentrice de deux titres du Grand Chelem en carrière.

Les Internationaux des États-Unis sont habituellement le quatrième et dernier tournoi majeur de la saison. Ils se dérouleront à huis clos du 31 août au 13 septembre, et seront le deuxième en séquence en 2020, après les Internationaux d’Australie, qui ont été présentés en février dernier.

Les Internationaux de France ont été reportés en mai à cause de la pandémie du coronavirus, et ils se mettront maintenant en branle à compter du 27 septembre, ont annoncé les organisateurs mercredi.

Pour sa part, le tournoi de Wimbledon a été annulé pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale en 1945.

— Avec La Presse canadienne