Certains des plus grands joueurs de hockey du Canada ont souligné à leur façon le parcours magique de Bianca Andreescu au US Open.

La Presse canadienne

Le joueur vedette des Penguins de Pittsburgh Sidney Crosby, qui a échangé quelques balles avec l’Américain John Isner lors d’une séance d’entraînement à Wimbledon l’an dernier, a admis qu’il gardait toujours un œil sur le tennis.

«J’aime ce sport, et évidemment je suis un Canadien, dont je suis très fier de ce qu’elle a accompli et des performances qu’elle a offertes», a mentionné le no 87 dans le cadre d’une tournée médiatique conjointe de la LNH et de l’Association des joueurs à Chicago.

TWITTER

Sidney Crosby et John Isner.

«Elle participera à une grosse finale, mais nous serons nombreux à l’encourager», a-t-il conclu.

L’attaquant du Canadien de Montréal Max Domi a pour sa part déclaré qu’il était un «grand» amateur de tennis.

«J’y jouais quand j’étais jeune, a dit Domi. Sa présence est positive pour le sport, pour le pays. Nous sommes tous derrière elle. J’ai été très chanceux de pouvoir la rencontrer à quelques reprises. Elle est très inspirante. Je suis très excité pour elle.»

Quant à Kia Nurse, elle n’a même pas eu à quitter son appartement de New York pour trouver du divertissement de qualité cette semaine.

La joueuse de basketball canadienne, qui porte les couleurs du Liberty de New York dans la WNBA, était clouée à son divan pour regarder les exploits sportifs d’Andreescu dans la Grosse Pomme.

PC

Kia Nurse

«Elle évolue sur l’une des plus grosses scènes au monde avec tellement d’assurance et de confiance», a noté Nurse à propos de la joueuse âgée de 19 ans, qui affrontera l’Américaine Serena Williams samedi en finale des dames aux Internationaux des États-Unis.

«J’adore sa ténacité et sa détermination, car ces qualités rappellent constamment aux spectateurs et à ses adversaires qu’il ne faut jamais la compter pour battue», a-t-elle ajouté.

Nurse est loin d’être la seule adepte du basketball au pays à encourager Andreescu.

L’ex-joueur étoile de la NBA Steve Nash a d’ailleurs diffusé sur les réseaux sociaux un message d’encouragement («Let's Fucking Go!!!») destiné à l’Ontarienne.