(Toronto) Des joueuses du passé et du présent ont louangé Bianca Andreescu, non seulement pour avoir remporté la Coupe Rogers, mais aussi pour la délicatesse et la classe démontrées suite au retraite surprise de Serena Williams, en finale.

Associated Press

Andreescu a prévalu après que Williams, émotive, a dit de ne pas pouvoir continuer à jouer, en raison de spasmes au dos.

Une décision qui a initialement pris l’Ontarienne au dépourvu, avant qu’elle console rapidement l’Américaine de 37 ans.

« Je sentais que je savais quoi dire parce que je savais exactement ce qu’elle ressentait, à cause de ce que j’ai vécu ces deux derniers mois avec mon épaule et même l’année dernière avec mon dos, a dit Andreescu, 19 ans, lors d’un entretien téléphonique avec La Presse Canadienne, lundi.

Williams a qualifié Andreescu de «vieille âme » et a souligné son esprit sportif. Des mots qui ont touché Andreescu, qui a grandi en idolâtrant la championne de 23 tournois du Grand Chelem.

« J’ai regardé Serena jouer pendant toute ma vie, a dit Andreescu. Elle est une championne et une source d’inspiration, sur le court et en dehors. Qu’elle ait dit ça à propos de moi, c’est plus que super. »

Billie Jean King, icône du tennis, célèbre pour avoir plaidé en faveur de l’égalité hommes-femmes dans le sport, a également salué sa conduite sur les médias sociaux. Elle a dit qu’Andreescu a montré une maturité qu’on ne soupçonnerait pas à un si jeune âge.

« C’est comme ça que les femmes devraient se traiter les unes les autres. Son empathie et son soutien envers Serena étaient admirables », a gazouillé King.

La victoire a propulsé Andreescu au 14e rang mondial. Elle a une fiche de 38-5 cette saison, incluant des titres à Newport Beach et à Indian Wells.

Elle se prépare maintenant pour Flushing Meadows, qui débutera le 26 août. Elle s’accorde un répit en délaissant le tournoi de Cincinnati cette semaine après avoir subi des blessures à l’épaule et à l’aine, cette année.