(Toronto) Les blessures ralentissent encore Milos Raonic. Ennuyé au genou droit, le Canadien le mieux classé de l’ATP s’est retiré des tournois de Madrid et de Rome, qui font partie de la série Masters 1000.

La Presse canadienne

Ce sont des événements sur terre battue. Il reste à voir si Raonic, 16e au monde, sera rétabli à temps pour Roland-Garros, qui débutera le 26 mai.

L’an dernier, l’Ontarien s’est décommandé du deuxième Grand chelem de la saison et du Masters de Rome, incommodé au genou droit.

Raonic a atteint les demi-finales à Indian Wells le mois dernier, étant battu par Dominic Thiem, qui a remporté la finale.

Le Canadien a joué le plus récemment le 24 mars à Miami, se voyant défait par Kyle Edmund.

Rater des tournois sur terre battue pourrait être un moindre mal pour Raonic. C’est davantage sur le gazon ou une surface dure qu’il peut optimiser son jeu en puissance.

Raonic a atteint le troisième échelon de l’ATP en 2016. Au fil de sa carrière, il a dû surmonter des ennuis au dos, au poignet, au coude droit et au pied droit.