La favorite Simona Halep a été renversée 3-6, 6-4, 7-5 par la Taïwanaise Hsieh Su-Wei au troisième tour du tournoi de Wimbledon, samedi.

ASSOCIATED PRESS

L'élimination de la Roumaine signifie qu'il ne reste plus qu'une des 10 premières têtes de série toujours en lice dans le tableau principal - la septième tête de série Karolina Pliskova.

Halep a servi pour le match à 5-3 au dernier set, et elle a disposé d'une balle de match lors du jeu suivant, mais la championne des Internationaux de tennis des États-Unis n'a pu en profiter pour fermer les livres.

Hsieh a sauvé une balle de match avec un revers gagnant, puis elle a remporté son jeu au service pour faire 5-5 et brisé Halep au jeu suivant. La numéro 1 mondiale a obtenu deux balles de bris supplémentaires à 6-5, mais elle n'a pu les convertir.

Cet affrontement a mis en scène 14 balles de bris - sept pour chaque joueuse -, dont cinq consécutives au début de la première manche.

Du côté masculin, Rafael Nadal s'est assuré de demeurer numéro 1 mondial après avoir atteint le quatrième tour en prenant aisément la mesure de l'Australien âgé de 19 ans Alex de Minaur 6-1, 6-2, 6-4.

L'Espagnol n'a pas concédé un seul set depuis le début du tournoi. Face à de Minaur, il a été confronté à seulement trois balles de bris, et il les a toutes préservées. Il a également réussi pratiquement le double de coups gagnants par rapport à son adversaire, à 30-17.

Il s'agit du huitième passage de Nadal en huitièmes de finale au All England Club, où il a gagné deux de ses 17 titres majeurs en carrière. Il y a un an, l'Espagnol s'était incliné à ce stade-ci de la compétition.

Roger Federer et lui se sont échangé le premier rang du classement mondial six fois jusqu'ici cette saison, soit le plus souvent depuis les huit occasions en 1999.

Plus tôt samedi, Juan Martin del Potro a fait fi des sautes d'humeur de Benoît Paire pour remporter son match de troisième tour 6-4, 7-6 (4), 6-3.

Leur duel a été interrompu pendant environ 10 minutes, alors que Paire était confronté à une balle de bris à 4-3, afin de permettre au personnel médical de venir à la rescousse d'un spectateur victime d'un coup de chaleur. Lorsque le jeu a repris, Paire a sauvé une balle de bris en décochant un service gagnant. Il a éventuellement été brisé en effectuant un retour du revers dans le filet, permettant à l'Argentin de servir pour le match. Paire avait éliminé le Canadien Denis Shapovalov plus tôt cette semaine.

Novak Djokovic s'est également qualifié pour les huitièmes de finale de Wimbledon en écartant le Britannique Kyle Edmund, 17e mondial, en quatre sets (4-6, 6-3, 6-2, 6-4).L'ancien N.1 mondial, actuellement 21e, affrontera le russe Karen Khachanov (40e) lundi pour une place en quarts de finale.

Zverev éliminé 



Le N.3 mondial, l'Allemand Alexander Zverev a chuté dès le troisième tour de Wimbledon devant le Letton Ernests Gulbis, ancien N.10 mondial tombé au 138e rang, en cinq sets (7-6 (7/2), 4-6, 5-7, 6-3, 6-0) samedi.

À 21 ans, le grand Sascha (1,98 m) compte déjà trois titres en Masters 1000 mais peine à confimer son potentiel de future star dans les tournois majeurs. Il n'a atteint les huitièmes de finale qu'à deux reprises, l'an passé à Wimbledon et le mois dernier à Roland-Garros où il s'était arrêté en quarts de finale.

L'Allemand, tête de série N.4, est la cinquième des dix premières têtes de série à quitter les «Championships» avant les huitièmes de finale, après le Bulgare Grigor Dimitrov (N.6, 1er tour), le Belge David Goffin (N.10, 1er tour), l'Autrichien Dominic Thiem (N.7, abandon au 1er tour) et le finaliste de la dernière édition, le Croate Marin Cilic (N.3, 2e tour).

À 29 ans, Gulbis n'avait encore jamais vécu la deuxième semaine à Londres. Mais il avait fait parler de lui ailleurs en Grand Chelem, en accédant au dernier carré de Roland-Garros en 2014 (après un premier quart de finale en 2008).

«C'est une super journée. Je ne pensais pas être capable de gagner après avoir perdu les deuxième et troisième sets», a réagi le Letton devenu le premier joueur issu des qualifications à rallier les huitièmes de finale depuis l'Américain Brian Baker en 2012.

Pour la première fois de l'histoire en Grand Chelem, il y a aura deux Lettons à ce niveau de la compétition puisque la championne de Roland-Garros 2017, Jelena Ostapenko, s'est qualifiée aussi samedi en surclassant la Russe Vitalia Diatchenko (6-0, 6-4).

Gulbis affrontera l'Australien Nick Kyrgios (18e) ou le Japonais Kei Nishikori (28e) pour une place en quarts de finale de Wimbledon.