La plus récente victoire de Maria Sharapova à Wimbledon a nécessité deux jours de jeu et beaucoup de détermination.

Steven Wine ASSOCIATED PRESS

Sharapova se trouvait à un doigt de la victoire, jeudi, quand ses vieux problèmes au service ont brièvement refait surface. Ce moment de faiblesse lui a coûté le deuxième set, mais elle a vite retrouvé ses esprits pour finalement vaincre la dangereuse Tsvetana Pironkova 7-6 (3), 6-7 (3), 6-0.

Le match disputé sur le court numéro 1, qui avait été interrompu la veille au deuxième set, a pris fin trois minutes après que Serena Williams eut complété sa propre victoire du deuxième tour sur le court central. L'Américaine a battu la qualifiée Melinda Czink 6-1, 6-4.

Sharapova a sauvé cinq points de manche au premier set et menait le deuxième set 3-1 quand on a mis fin à la séance, mardi, à cause de la noirceur. Elle a perdu les deux premières parties quand l'affrontement a repris, et elle a ensuite commis une double faute à ses trois premiers points au service à l'occasion du bris d'égalité.

Sharapova a souvent manqué de constance au service, ces dernières années, alors qu'elle a composé avec une blessure à l'épaule. Elle n'a toutefois connu aucune difficulté lors du dernier set, jeudi, puisqu'elle a remporté 21 des 27 derniers points et terminé le match avec seulement 11 erreurs non-provoquées.

Bien qu'elle ait dû composer avec un service erratique elle aussi, alors qu'elle a notamment commis 10 doubles fautes, Serena Williams a eu la vie plus facile. Elle a remporté 27 points sur une possibilité de 28 à son premier service.

Sara Errani a pour sa part commis seulement cinq erreurs non-provoquées en route vers une victoire de 6-1, 6-1 contre la Britannique Anne Keothavong. L'Italienne de 25 ans, qui a une fiche de 12-2 dans les tournois majeurs cette année, a égalé sa meilleure performance à vie à Wimbledon en atteignant le troisième tour.

> Réagissez sur le blogue de tennis de Paul Roux