Marie-Eve Dicaire l’a retrouvée, « sa » ceinture. La Québécoise a récupéré son titre de championne des super-mi-moyennes de l’IBF, vendredi, au Centre Bell.

Mis à jour le 17 déc. 2021
Jean-François Téotonio
Jean-François Téotonio La Presse

Elle s’est imposée par décision de l’arbitre au 7round contre la Mexicaine Cynthia Lozano.

La souriante boxeuse était toutefois émue sur le ring, quelques secondes après sa victoire.

« C’est vraiment incroyable comme sensation », a-t-elle réagi.

Elle s’adressait aux 3920 personnes rassemblées au Centre Bell.

« J’avais l’impression qu’on était 10 000, a-t-elle illustré plus tard en conférence de presse. Avec ces spectateurs-là, il y avait tellement d’émotions. […] Je suis contente d’avoir vécu ce moment-là devant les miens devant une foule heureuse, excitée. »

« J’ai donné le combat de ma vie parce que je suis redevenue championne du monde et que j’ai obtenu mon premier K. -O. », a-t-elle aussi déclaré.

Sans équivoque

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Cynthia Lozano

L’issue du combat n’aura pas longtemps fait de doute. Dicaire enchaînait, round après round, les frappes avec puissance. Les réponses de Lozano manquaient de vigueur et de volume.

« C’était juste wow, s’est réjoui l’entraîneur de Marie-Eve Dicaire, Stéphane Harnois, en conférence de presse. [Lozano] était une fille déterminée. Oui, c’est vrai, ce n’est pas la plus grande technicienne, mais elle amène ses adversaires à épuisement. »

« Elle est tout le temps dans ton visage, t’auras beau frapper dessus, elle continuait », a-t-il ajouté.

Harnois était toutefois content de voir que son homologue mexicain, dans le coin de Lozano, a eu l’audace d’arrêter le combat.

« Je suis allé le voir et je lui ai dit qu’il avait fait un très bon travail, a-t-il révélé. C’est beau de vouloir le K. -O., mais il faut protéger les athlètes. »

On a aussi appris lors de la conférence de presse que Marie-Eve Dicaire avait subi une blessure aux côtes un mois avant le combat.

« C’était le pire moment de ma vie, a-t-elle avoué. Si elle n’a eu besoin que d’un peu de repos, sa préparation en a été affectée.

« Se préparer pour un championnat du monde quand tu ne peux pas faire ce que tu fais d’habitude, ça casse le moral. »

La fiche de Dicaire est maintenant de 18-1-0. Il s’agit de la première défaite en carrière pour Lozano (9-1-0, 7 K. -O.).

La boxeuse québécoise, classée n1 à l’IBF, avait perdu son titre mondial lors de sa seule défaite en carrière, face à l’Américaine Claressa Shields en mars dernier. Cette dernière avait laissé le titre vacant après son changement de division.

Dicaire est ainsi devenue le troisième pugiliste québécois seulement à avoir retrouvé sa ceinture après l’avoir perdue, après Lou Brouillard (1933) et Jean Pascal (2019).

Une date de combat confirmée pour Kim Clavel

PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE

Kim Clavel

Kim Clavel était présente au Centre Bell vendredi soir pour en faire l’annonce : son combat de championnat du monde des mi-mouches de la WBC aura finalement lieu le 11 mars prochain au Casino de Montréal. Clavel est montée sur le ring entre deux combats de la sous-carte pour en faire l’annonce.

Elle devait initialement se battre vendredi soir contre la Mexicaine Yesenia Gomez, mais son combat avait été reporté après qu’elle eut subi une blessure à l’entraînement. Elle avait vécu « comme une fin du monde » l’annulation de son combat à quelques semaines du 17 décembre, nous disait-elle la semaine dernière au bout du fil. Mais de retour à l’entraînement, elle sentait qu’elle allait « arriver là encore plus solide ».