(Las Vegas) Tyson Fury s’est relevé deux fois au quatrième round et a finalement passé le K.-O. à Deontay Wilder au 11e assaut, samedi soir, pour conserver son titre de champion WBC au terme d’une trilogie légendaire chez les poids lourds.

Greg Beacham Associated Press

Fury (31-0-1, 22 K.-O.) a stoppé Wilder avant la limite pour la deuxième fois de suite en trois duels. Cette fois-ci, il a toutefois dû revenir de loin dans le combat après avoir lui-même visité le plancher. Au total, les deux boxeurs sont allés au tapis cinq fois.

« C’était un grand combat, a déclaré Fury. C’était à la hauteur de toute autre trilogie dans l’histoire du sport. [Wilder] est un boxeur de haut niveau et il m’a donné tout un test ce soir. »

Wilder (42-2-1, 41 K.-O.) s’est retrouvé au plancher au troisième round et semblait sur le point de s’effondrer, mais il a réalisé un improbable retour en envoyant à son tour Fury au tapis deux fois dans les derniers moments du quatrième round.

PHOTO JOE CAMPOREALE, USA TODAY SPORTS

Deontay Wilder s’est retrouvé au plancher à deux reprises,

Wilder a encaissé énormément de coups et semblait épuisé pendant une bonne partie du combat, mais le vétéran champion a démontré toute sa ténacité en lançant des mains pesantes malgré ses jambes de moins en moins solides.

Fury a envoyé Wilder à nouveau au plancher avec une puissante droite au milieu de la 10e reprise, mais Wilder a encore une fois causé la surprise en ébranlant Fury avant le son de la cloche.

PHOTO ROBYN BECK, AGENCE FRANCE-PRESSE

Deontay Wilder au tapis

Puis, au 11e round, Fury a mis un point final au duel avec une lourde droite à la tête qui a envoyé Wilder face première sur le tapis. Fury a alors célébré sa victoire en grimpant dans les câbles sous les acclamations de la foule de 15 820 spectateurs réunis au T-Mobile Arena de Las Vegas.