Sa première victoire dans une cage de l’UFC vient de lui être retirée. Marc-André Barriault devra aussi patienter jusqu’en mars prochain avant de se battre à nouveau en plus de payer une amende de 2100 $.

MARTIN COMTOIS
Le Droit

La Commission athlétique du Nevada a confirmé mercredi le maintien de la suspension du combattant gatinois pour une période de neuf mois. Ce dernier a échoué à un test antidopage à la suite de son dernier combat le 20 juin dernier à Las Vegas.

Pour poursuivre la lecture de cet article, cliquez ici.