(Moscou) Conor McGregor a déclaré qu’il fera un retour dans l’octogone de l’UFC en janvier à Las Vegas.

Associated Press

McGregor a dit qu’il était « totalement concentré » sur son combat du 18 janvier au T-Mobile Arena.

« C’est mon retour dans l’octogone. Ce sera dans 12 semaines à compter de samedi. Je suis en superbe condition physique. J’ai accepté la date proposée par l’entreprise, a dit McGregor, avant d’ajouter qu’il connaissait son adversaire, mais qu’il ne pouvait révéler son identité. Si je pouvais vous transmettre son nom, ce que j’aimerais pouvoir faire, je suis certain que l’UFC le changerait parce que c’est une entreprise très vaniteuse. »

L’Irlandais âgé de 31 ans s’est exprimé dans le cadre d’une conférence de presse à Moscou.

McGregor n’a pas combattu dans l’UFC depuis sa défaite par soumission contre Khabib Nurmagomedov en octobre 2018. Il avait été suspendu pour six mois et avait écopé d’une amende de 50 000 $ US pour son implication dans une mêlée générale après son combat.

McGregor a ajouté qu’il aimerait livrer deux autres combats, dont une revanche contre Nurmagomedov à Moscou. Il a d’ailleurs tenu des propos injurieux envers le combattant russe.

Après son combat du 18 janvier, McGregor a mentionné qu’il souhaitait affronter le vainqueur de l’affrontement du 3 novembre entre Nate Diaz et Jorge Masvidal, suivi d’un autre contre Nurmagomedov ou Tony Ferguson.

« Je vais détruire leur alignement au complet, comme une scie à chaîne dans du beurre », a-t-il imagé.

Le père et entraîneur de Nurmagomedov, Abdulmanap, a dit que son fils n’aurait aucune difficulté à vaincre McGregor de nouveau.

« S’il est prêt, alors nous le tabasserons à Moscou, a évoqué Abdulmanap Nurmagomedov à l’agence de presse russe Tass. Ce ne sera pas une revanche, ce sera une autre correction. »

D’autre part, McGregor est accusé d’agression en Irlande, à la suite de la diffusion d’une vidéo dans laquelle on le voit asséner un coup de poing à un client dans un bar.