(Tokyo) La Canadienne d’origine nippone Christa Deguchi a été sacrée championne du monde de judo chez les moins de 57 kg.

La Presse canadienne

Celle qui a grandi à Nagano, à quelque 300 km de Tokyo, où sont disputés les Mondiaux, a triomphé de la Japonaise Tsukasa Yoshida, championne en titre et numéro 1 au monde, en finale. L’affrontement a nécessité une prolongation, au cours de laquelle Deguchi s’est imposée par waza-ari.

Yoshida avait éliminé Deguchi en demi-finales en 2018.

Après un laissez-passer au premier tour, Deguchi a inscrit des ippons consécutifs face à la Russe Anastasiia Konkina, la Serbe Jovana Rogic et la Française Sarah Leonie Cysique afin de terminer première du groupe C. Elle a ensuite inscrit un autre ippon aux dépens de la Bulgare Ivelina Ilieva en demi-finale.

Également en action dans cette catégorie, l’Ontarienne Jessica Klimkait a été éliminée à son premier combat par la judoka russe Daria Mezhetskaia.

Chez les hommes, Constantin Gabun a créé une certaine surprise en concluant la compétition au neuvième rang chez les 73 kg. Arthur Margelidon a quant à lui vu son parcours prendre fin au troisième tour, lorsque battu par le Russe Denis Iartsev.

Trois Canadiens seront en action mercredi: Catherine Beauchemin-Pinard (63 kg), Antoine Valois-Fortier (81 kg) et Étienne Briand (81 kg).