Source ID:; App Source:
Exclusif

Un «supergala» pour relancer la boxe

Lucian Bute (photo), Bermane Stiverne et Adonis Stevenson... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Lucian Bute (photo), Bermane Stiverne et Adonis Stevenson pourraient être les attractions d'une carte de boxe le 6 décembre. Chose certaine, Bute remontera sur le ring ce soir-là.

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Après une succession de mauvaises nouvelles, de combats annulés et de rendez-vous manqués, les promoteurs de boxe québécois sont en train de préparer leur réplique. La Presse a appris qu'ils travaillent à mettre en place un événement monstre avec en vedette Adonis Stevenson, Lucian Bute et le champion du monde poids lourd Bermane Stiverne.

Berman Stiverne... (Photo Robert Skinner, La Presse) - image 1.0

Agrandir

Berman Stiverne

Photo Robert Skinner, La Presse

Adonis Stevenson... (Photo Bernard Brault, La Presse) - image 1.1

Agrandir

Adonis Stevenson

Photo Bernard Brault, La Presse

Cette soirée aurait lieu le 6 décembre, au Centre Bell ou au Stade olympique. Elle serait présentée au réseau Showtime. Les promoteurs Yvon Michel, Jean Bédard et Camille Estephan ont entrepris des pourparlers. Ils sont pour l'instant à l'étape préliminaire. Mais si ce gala se réalise, il sera l'un des plus importants de l'histoire de la boxe au pays.

«Il y a encore beaucoup de chemin pour se rendre à une entente, a expliqué hier Yvon Michel, promoteur de Stevenson. Mais on a commencé à discuter de ça. Si je suis capable d'aider ce projet à se réaliser, je vais le faire.»

Hier, le retour de Bute a été annoncé pour le 6 décembre. Son adversaire est toujours inconnu. Stevenson cherche aussi un opposant après le désistement de Bernard Hopkins.

Stiverne, quant à lui, doit défendre son titre WBC des poids lourds contre l'Américain Deontay Wilder. Stiverne a grandi à Montréal et détient la ceinture la plus prestigieuse du monde de la boxe.

Le plan sur lequel travaillent les trois promoteurs québécois est simple: réunir les combats de ces trois boxeurs dans un seul gala, à Montréal, le

6 décembre.

L'événement arriverait à point nommé. Depuis quelques semaines, les mauvaises nouvelles se multiplient dans le petit monde québécois de la boxe.

Il y a d'abord eu l'annulation du combat entre Jean Pascal et Tavoris Cloud. Hopkins a ensuite annoncé son intention d'affronter Sergey Kovalev plutôt que Stevenson. Puis, celui-ci a dû repousser son combat prévu le 27 septembre contre un adversaire de remplacement, car le réseau Showtime n'était plus intéressé.

«On a piétiné un petit peu, mais on a beaucoup de projets, dit Yvon Michel. On est intéressés, les trois promoteurs du Québec, de travailler ensemble pour pouvoir donner les plus gros shows possible dans la province.»

Comme toujours à la boxe, il reste plusieurs détails à fixer. «On est au niveau de l'exploration», note Michel.

Exemple de ces embûches? Le réseau Showtime a déjà l'intention de diffuser le combat du Britannique Amir Khan le 6 décembre. «Il y a des défis pour le

6 décembre, mais ce sera à nous d'être convaincants», fait valoir le promoteur.

Bute de retour dans le ring

Que ce vaste projet fonctionne ou non, Bute fera son retour dans le ring le 6 décembre, plus de

11 mois après sa défaite contre Pascal.

Bute a passé les derniers mois à chercher des réponses. Selon ses proches, il les a trouvées et est maintenant prêt à remonter dans l'arène.

«Je viens de parler à Lucian au téléphone. Son retour aura lieu le 6 décembre au Centre Bell, a expliqué le président d'InterBox et patron de La Cage aux Sports, Jean Bédard. Il est excité. Il a hâte de boxer.»

L'identité de son adversaire, tout comme celle de son prochain entraîneur, est encore inconnue.

Au cours des derniers mois, Bute a consulté plusieurs spécialistes pour comprendre le «blocage psychologique» qu'il a dit ressentir à ses derniers combats. Cette condition l'empêche de lancer des coups et de donner sa pleine mesure dans l'arène.

«Il a trouvé des réponses à ses questions, note Bédard. On ne peut pas garantir que le Lucian Bute des meilleurs jours sera de retour, mais on pense aller dans la bonne direction et avoir pris les bonnes décisions.»

L'une de ces décisions concerne l'entraîneur. Bute et Stéphan Larouche se sont séparés dans la foulée du combat contre Pascal. Larouche estimait que le boxeur avait besoin d'un changement majeur pour espérer revenir au sommet.

Bute a donc entrepris de trouver un nouvel entraîneur, ce qui serait chose faite. Une annonce aura lieu dans les prochaines semaines.




À découvrir sur LaPresse.ca

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer