Jean Pascal s'est soumis lundi à un examen d'imagerie par résonance magnétique pour connaître l'ampleur de la blessure qu'il a subie vendredi soir au Centre Bell. Mais le boxeur de 30 ans ne connaîtra les résultats que tôt mardi matin.

Gabriel Béland LA PRESSE

«Ils vont me donner les résultats un peu plus tard, a expliqué Jean Pascal lors d'un entretien téléphonique lundi après-midi. On va croiser les doigts.»



Le Groupe Yvon Michel vient d'ailleurs de convoquer les médias pour une conférence de presse mardi matin, afin de faire le point sur la blessure de son boxeur.



Les résultats de l'examen médical de lundi auront d'importantes conséquences pour Jean Pascal. S'il doit subir une opération, le combat prévu le 23 mars contre l'Américain Chad Dawson (31-2, 17 K.-O.) devra être remis. S'il s'agit d'une blessure mineure, Pascal n'aura besoin que de quelques traitements de physiothérapie. Il serait de retour au gymnase dès la semaine prochaine.



Le lendemain de sa victoire contre le Polonais Aleksy Kuziemki (23-5, 7 K.-O.), Pascal (27-2-1, 16 K.-O.) s'est réveillé avec une épaule gauche enflée et douloureuse. Il explique cependant que, lundi, la douleur a beaucoup diminué. «J'ai reçu des traitements de physio samedi et ça va mieux. Aujourd'hui, ça fait mal, mais beaucoup moins que dans les derniers jours», a précisé l'ancien champion du monde.