Le Mexicain Antonio Margarito a été interdit de combat aux États-Unis pendant au moins un an après le retrait mardi de sa licence par la Commission de boxe de Californie, indique le Los Angeles Times sur son site internet.

Mis à jour le 10 févr. 2009
AGENCE FRANCE-PRESSE

Margarito, 30 ans, était l'objet d'une enquête concernant la manière dont il s'était fait bander les mains avant son combat pour le titre WBA des welters perdu contre l'Américain Shane Mosley, le 24 janvier à Los Angeles.

Margarito ne pourra donc pas combattre contre le Portoricain Miguel Cotto, le 13 juin à New York, comme prévu.

La licence de l'entraîneur de Margarito, Javier Capetillo, a également été retirée. Ce dernier a annoncé qu'il avait «accidentellement» ajouté une matière rigide en bandant les mains de son boxeur.

Les deux hommes ne pourront demander une nouvelle licence aux États-Unis que dans un an minimum.